Egypte : 3 soldats et 30 jihadistes tués dans le Sinaï
Rechercher

Egypte : 3 soldats et 30 jihadistes tués dans le Sinaï

Parmi les 30 jihadistes tués figure "l'émir de l'organisation terroriste du centre du Sinaï", quelque 173 jihadistes ont été arrêtés.

Destruction d'une maison pendant une opération militaire dans la péninsule égyptienne du Sinaï, le 20 novembre 2014. Illustration. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)
Destruction d'une maison pendant une opération militaire dans la péninsule égyptienne du Sinaï, le 20 novembre 2014. Illustration. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)

Trois soldats et 30 jihadistes sont morts « au cours de la semaine dernière » dans des opérations militaires dans le centre et le nord du Sinaï, a annoncé mercredi l’armée égyptienne.

Les forces armées mènent depuis le 9 février une vaste opération antijihadistes baptisée « Sinaï 2018 », alors que la péninsule est le théâtre d’une insurrection du groupe Etat islamique (EI).

Parmi les 30 jihadistes tués figure « l’émir de l’organisation terroriste du centre du Sinaï », Nasser Abou Zaqoul, a précisé l’armée dans un communiqué. Sa mort avait déjà été annoncée la semaine dernière.

Ces dernières opérations ont également coûté la vie à trois soldats et ont fait deux blessés du côté de l’armée.

Quelque 173 jihadistes ont par ailleurs été arrêtés.

Au total, environ 200 jihadistes et au moins 33 soldats ont été tués depuis le lancement de « Sinaï 2018 », selon des chiffres officiels.

Fin novembre, le président Abdel Fattah al-Sissi, récemment réélu, avait donné trois mois à ses forces de sécurité pour rétablir la sécurité dans le Sinaï, un délai depuis prolongé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...