Egypte : attentat dans le Sinaï, 3 policiers tués
Rechercher

Egypte : attentat dans le Sinaï, 3 policiers tués

L'attentat n'a pas encore été revendiqué mais les derniers survenus dans cette zone sont régulièrement commis par la branche égyptienne de l'EI

Des véhicules égyptiens militaires qui se suivent dans le nord du Sinai. (Crédit : screen capture/YouTube)
Des véhicules égyptiens militaires qui se suivent dans le nord du Sinai. (Crédit : screen capture/YouTube)

Trois policiers ont été tués mercredi par l’explosion d’une bombe au passage de leur véhicule dans le Sinaï égyptien, où la branche locale du groupe djihadiste Etat islamique (EI) mène une insurrection, a annoncé le gouvernement.

L’attentat n’a pas encore été revendiqué mais il a été perpétré dans la ville d’Al-Arich, chef-lieu de la province du Nord-Sinaï, a indiqué le ministère de l’Intérieur dans un communiqué, sans plus de précisions.

Or, la plupart des très nombreux attentats et attaques visant l’armée et la police dans cette zone sont commis à Al-Arish et ses environs et régulièrement revendiqués par Province du Sinaï, la branche égyptienne de l’EI.

Depuis que le président Abdel Fattah al-Sissi, alors chef de l’armé, a destitué son prédécesseur islamiste Mohamed Morsi en 2013 et mène une sanglante répression contre toute opposition, des centaines de policiers et soldats, selon le gouvernement, ont péri dans des attentats et attaques dont l’immense majorité sont revendiqués par l’EI.

L’EI s’en prend d’ordinaire aux forces de l’ordre en Egypte, mais il a déjà revendiqué des attentats visant les intérêts étrangers : ainsi, le 1er octobre, une bombe placée à bord par un de ses membres a explosé dans un avion de touristes russes qui venait de décoller de la station balnéaire de Charm el-Cheikh, dans le Sud-Sinaï, tuant ses 224 occupants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...