Egypte : un policier tué et 4 blessés dans un attentat dans le Sinaï
Rechercher

Egypte : un policier tué et 4 blessés dans un attentat dans le Sinaï

L'attentat a eu lieu à Al-Arich dans le nord du Sinaï qui est le bastion du groupe djihadiste Ansar Beït al-Maqdess

La police égyptienne contrôle les voitures dans le nord du Sinaï dans le cadre de la lutte contre les terroristes, le 31 janvier 2015. Illustration. (Crédit :  STR/AFP)
La police égyptienne contrôle les voitures dans le nord du Sinaï dans le cadre de la lutte contre les terroristes, le 31 janvier 2015. Illustration. (Crédit : STR/AFP)

Un policier égyptien a été tué et quatre blessés mercredi dans l’explosion d’une bombe au passage de leur véhicule dans le nord de la péninsule du Sinaï, ont annoncé des responsables de la police et des urgences.

L’attentat s’est produit dans la ville d’Al-Arich, chef-lieu du Nord-Sinaï, selon les responsables, qui ont précisé que la bombe avait été déclenchée à distance, au passage d’un véhicule blindé de la police.

Un capitaine de police a été tué et quatre policiers blessés, d’après les mêmes sources.

Depuis que l’armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013, des groupes djihadistes ont multiplié les attentats contre les forces de l’ordre, disant agir en représailles à la sanglante répression contre les pro-Morsi qui a fait plus de 1 400 morts.

Le Nord-Sinaï, dans l’est de l’Egypte, est le bastion du groupe djihadiste Ansar Beït al-Maqdess qui s’est rebaptisé « Province du Sinaï » pour marquer son allégeance au « califat » auto-proclamé par le groupe Etat islamique (EI) sur une partie de l’Irak et de la Syrie.

Selon les autorités, des centaines de policiers et de soldats ont été tués dans les attaques djihadistes, essentiellement dans le Nord-Sinaï, depuis 2013. Certains attentats ont également visé policiers et soldats au Caire et dans le Delta du Nil.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...