Eizenkot : la deuxième guerre du Liban a apporté dix ans de calme dans le nord
Rechercher

Eizenkot : la deuxième guerre du Liban a apporté dix ans de calme dans le nord

Pour le chef d’Etat-major, le Hezbollah est dissuadé, l’armée israélienne s’est améliorée et la prochaine guerre sera victorieuse

Gadi Eizenkot, chef d'Etat-major de l'armée israélienne, rend visite aux troupes pendant un exercice, le 22 juin 2016. (Crédit : Yahav Trudler/porte-parole de l'armée israélienne/Flash90)
Gadi Eizenkot, chef d'Etat-major de l'armée israélienne, rend visite aux troupes pendant un exercice, le 22 juin 2016. (Crédit : Yahav Trudler/porte-parole de l'armée israélienne/Flash90)

La deuxième guerre du Liban en 2006 a été largement perçue à l’époque comme une guerre mal gérée, qui a échoué à accomplir les objectifs fixés par le Premier ministre d’alors, Ehud Olmert, incluant la destruction du Hezbollah. Dix ans après, cette évaluation est en train de changer.

Dans une lettre adressée aux soldats pour le dixième anniversaire de la guerre, le chef d’Etat-major de l’armée israélienne, Gadi Eizenkot, a déclaré dimanche que la guerre avait porté « un coup sévère à l’organisation du Hezbollah, a rétabli la dissuasion israélienne », et a aidé à apporté « un calme durable et stable le long de la frontière libanaise, qui est une bénédiction pour les civils des deux côtés de la frontière. »

Dans sa lettre, Eizenkot, qui était chef des opérations de l’armée pendant la guerre, a reconnu les échecs de commandement de 2006, mais a déclaré qu’ils avaient mené l’armée à améliorer massivement ses capacités, sa formation et son équipement, ainsi que la préparation du front de la Défense passive en cas de vastes tirs de missiles sur les villes israéliennes.

« Nous voyons les avancées spectaculaires que nous avons accomplis pendant ces années [depuis 2006]. L’armée israélienne de 2016 est préparée, entraînée, et équipée… Le régime d’entraînement des combattants de l’armée a augmenté et s’est amélioré. Des mesures ont été prises pour améliorer la préparation et les capacités opérationnelles des réserves », a-t-il déclaré.

« La défense du front domestique a été amélioré pour assurer la sécurité des citoyens d’Israël en temps de guerre, et pour accorder aux combattants en première ligne le répit pour défendre et gagner. Tout cela permettra à l’armée israélienne, s’il en est ordonné ainsi, de gagner un futur conflit », a ajouté Eizenkot.

Le menace du Liban n’a pas diminué, a-t-il écrit, mais « je suis sûr et certain que si l’ordre est donné, nous serons capable de mener la mission de l’armée israélienne : protéger le pays, assurer son existence, et si nécessaire, gagner une guerre. »

La lettre a été publiée dans le cadre d’un nouveau site internet de l’armée israélienne qui commémore les dix ans de la guerre, dans laquelle 165 Israéliens, dont 44 civils, ont été tués. Plus de 1 100 Libanais, combattants du Hezbollah et civils, sont morts pendant la guerre.

Le site internet de l’armée comprend des vidéos inédites et des enregistrements sonores des communications du champ de bataille de l’armée, des témoignages de commandants et de soldats, et un site commémorant ceux qui sont tombés au combat pendant les 34 jours d’affrontement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...