Israël en guerre - Jour 63

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

LIBÉRÉES : Ella et Dafna Elyakim ont assisté au meurtre de leur père et de sa compagne

Les deux sœurs, leur père, sa compagne et le fils de celle-ci ont été forcés de s'asseoir dans le salon et de s'identifier face caméra, au kibboutz NIr Oz, le 7 octobre 2023

Ella, à gauche, et Dafna Elyakim, enlevées par des terroristes du Hamas, dans la maison de leur père au kibboutz NIr Oz, le 7 octobre 2023. (Autorisation)
Ella, à gauche, et Dafna Elyakim, enlevées par des terroristes du Hamas, dans la maison de leur père au kibboutz NIr Oz, le 7 octobre 2023. (Autorisation)

Les sœurs Ella et Dafna Elyakim, 8 et 15 ans, ont été libérées le 26 novembre dans le cadre d’un accord de cessez-le-feu temporaire négocié par le Qatar et les États-Unis entre le Hamas et Israël. Voici l’histoire de leur capture.

Les sœurs Ella et Dafna Elyakim, âgées de 8 et 15 ans, ont été capturées par des terroristes palestiniens du Hamas le 7 octobre dans la maison de leur père au kibboutz Nir Oz.

Elles étaient accompagnées de leur père, Noam Elyakim, de sa compagne Dikla Arava et du fils de Dikla, Tomer.

Les terroristes qui ont pris la maison d’assaut ont documenté l’attaque sur Facebook Live, enregistrant la famille assise dans le salon et la forçant à s’identifier.

La mère d’Ella et de Dafna, Maayan Zin, sait que son ex-mari a reçu une balle dans la jambe. On le voit saigner abondamment en direct, tandis que Dafna pleure à ses côtés.

Dans la vidéo, les terroristes prennent les cartes d’identité de la famille et obligent Noam et Tomer à sortir, envoyant Tomer sous la menace d’une arme pour convaincre les voisins de quitter leur espace protégé.

À un moment donné, tous les cinq ont été enlevés et conduits vers Gaza, mais les corps de Noam, Dikla et Tomer ont été retrouvés plus tard près de la frontière.

Maayan a vu une autre vidéo de ses filles assises sur des matelas dans des pyjamas qui n’étaient pas les leurs, avec deux doigts bandés sur l’une des mains d’Ella.

Maayan a déclaré dans des interviews qu’elle craignait que ses filles aient vu leur père, sa compagne et son fils se faire assassiner. Elle se demande qui leur a donné d’autres vêtements et ce qu’il est advenu de la main d’Ella.

Une autre photo des fillettes est apparue plus tard sur un site d’information de Gaza, les montrant assises ensemble sur le sol, avec une légende disant qu’elles se trouvaient à Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.