Emeutes à Mea Shearim: 14 personnes arrêtées dans l’agression du chauffeur arabe
Rechercher

Emeutes à Mea Shearim: 14 personnes arrêtées dans l’agression du chauffeur arabe

Selon la police, cinq des personnes détenues sont mineures ; une enquête est en cours sur l'agression présumée d'Ibrahim Hamed, qui l'a conduit à renverser et tuer Itamar Ben Abu

Ibrahim Hamed, le chauffeur accusé d'avoir écrasé un homme la nuit dernière dans le quartier de Mea Shearim à Jérusalem, arrive au tribunal de première instance de Jérusalem pour une audience le 1er mars 2021. (Yonatan Sindel/Flash90)
Ibrahim Hamed, le chauffeur accusé d'avoir écrasé un homme la nuit dernière dans le quartier de Mea Shearim à Jérusalem, arrive au tribunal de première instance de Jérusalem pour une audience le 1er mars 2021. (Yonatan Sindel/Flash90)

La police a déclaré jeudi que 14 personnes, dont cinq mineurs, ont été arrêtées à la suite d’une attaque contre un conducteur qui a heurté et tué un homme alors qu’il tentait de fuir lors d’une manifestation à Jérusalem en début de semaine.

Ibrahim Hamed a déclaré avoir été agressé par un groupe de manifestants lors d’une attaque anti-arabe et qu’il tentait de s’enfuir lorsqu’il a braqué son véhicule dimanche soir sur Itamar Ben Abu, 47 ans, dans le quartier ultra-orthodoxe de Mea Shearim à Jérusalem.

La police a déclaré avoir effectué des raids jeudi matin dans le cadre de l’enquête sur l’accident qui a tué Ben Abu et les violences qui l’ont précédé.

Dans une déclaration, la police a indiqué que l’enquête était en cours, dans le but de trouver d’autres personnes ayant pris part à la violence, notant que toutes les personnes détenues étaient « activement impliquées ».

La police a déclaré que deux des détenus étaient soupçonnés d’avoir attaqué une ambulance alors qu’elle transportait une femme en travail vers l’hôpital.

Hamed risque d’être inculpé pour homicide, bien que cela semble évident qu’il ait été victime de violence raciale. Des images de vidéosurveillance montrent qu’il s’est enfui dans un magasin après l’incident et a demandé de l’aide.

Le chauffeur, est sorti de garde à vue mardi. Il a déclaré à la Treizième chaîne que « la mort d’Itamar Ben Abu [lui] brise le cœur ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...