Émirats arabes unis : Le projet de complexe interreligieux avance
Rechercher

Émirats arabes unis : Le projet de complexe interreligieux avance

Le gouvernement a annoncé le nom du lieu de culte juif - synagogue Moses Ben Maimon - de la Maison de la famille d’Abraham, qui devrait être achevée à Abou Dhabi en 2022

Les travaux de la Maison de la famille d’Abraham à Abou Dhabi, en juin 2021. (Crédit : Bureau des médias du gouvernement d'Abou Dhabi)
Les travaux de la Maison de la famille d’Abraham à Abou Dhabi, en juin 2021. (Crédit : Bureau des médias du gouvernement d'Abou Dhabi)

La construction de la Maison de la famille d’Abraham [Abrahamic Family House], un complexe interreligieux à Abou Dhabi qui doit abriter une synagogue, une mosquée et une église, est achevée à 20 %, ont révélé mardi des responsables émiratis.

Le gouvernement a également annoncé que la synagogue du site serait nommée « Synagogue Moïse Ben Maimon », en l’honneur de Maimonide, philosophe et rabbin du XIIe siècle. La mosquée sera nommée « Mosquée Imam Al-Tayeb » et l’église « Église Saint-François ».

« La Maison de la famille d’Abraham symbolise la coexistence harmonieuse interconfessionnelle et préserve le caractère unique de chaque religion », a déclaré Mohamed Khalifa Al Mubarak, président du Département de la culture et du tourisme d’Abou Dhabi et membre du Comité supérieur de la fraternité humaine.

« La désignation des trois lieux de culte reconnaît le travail de Son Éminence le Grand Imam Al Tayeb, de Sa Sainteté le Pape François et de Moïse Ben Maimon, et exploite leurs enseignements pour forger un message de bonne volonté pour les générations futures du monde entier », a déclaré Mubarak.

Maimonides (photo credit: Wikimedia commons)
Maïmonide. (Crédit : Wikimedia Commons)

Le complexe de trois bâtiments a été dessiné par l’architecte David Adjaye. Celui-ci « capture les valeurs partagées entre le judaïsme, le christianisme et l’islam », « raconte de manière innovante l’histoire et construit des ponts entre les civilisations humaines et les messages célestes », selon le Bureau des médias du gouvernement d’Abou Dhabi.

Adjaye a déclaré que les visiteurs de chaque lieu de culte auront « l’opportunité d’assister à des offices religieux, d’écouter les lectures d’écritures saintes et de faire l’expérience de rituels sacrés », tandis qu’un quatrième espace non affilié « servira de centre pour que toutes les personnes de bonne volonté puissent se rassembler, unies ».

Le projet de la Maison d’Abraham a été annoncé pour la première fois en 2019 – plus d’un an avant l’établissement des accords d’Abraham normalisant les relations entre Israël et les Émirats arabes unis. Les accords ont permis l’émergence d’une vie juive aux Émirats arabes unis – la petite communauté évoluait jusqu’alors de façon discrète. Depuis la signature des accords en août 2020, des dizaines de milliers de touristes israéliens ont visité Dubaï et Abou Dhabi.

L’annonce de la Maison de la famille d’Abraham a été faite lors de l’« Année de la tolérance » organisée par les Émirats arabes unis, lors d’une rencontre entre le pape François et le grand imam d’Al-Azhar.

Un rendu artistique du futur complexe de la Maison de la famille d’Abraham à Abou Dhabi. (Crédit : Bureau des médias du gouvernement d’Abou Dhabi)

Le rabbin Bruce Lustig est membre du Comité supérieur de la fraternité humaine, qui est l’organe supervisant la construction du complexe. Lustig, principal rabbin de la Washington Hebrew Congregation dans la capitale américaine, est le seul membre juif du comité.

La Maison de la famille d’Abraham devrait être achevée en 2022. Le gouvernement a noté que, lors de la conception et la construction du complexe, « des membres de communautés religieuses du monde entier ont été consultées pour assurer la cohérence et le respect des exigences et de l’enseignement de chaque religion respective ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...