En grande difficulté, les infirmières de France réclament une équivalence des diplômes
Rechercher

En grande difficulté, les infirmières de France réclament une équivalence des diplômes

Confrontées à un examen israélien trop complexe, les infirmières, soutenues par l'association Qualita, et la commission des Affaires sociales de la Knesset, exigent une équivalence rapide de leurs diplômes français

Isabelle Renassia, infirmière depuis bientôt 20 ans, en Israël depuis 4 ans sans travail, témoigne de son cas devant une commission de la Knesset (Crédit: capture d'écran Facebook/Qualita)
Isabelle Renassia, infirmière depuis bientôt 20 ans, en Israël depuis 4 ans sans travail, témoigne de son cas devant une commission de la Knesset (Crédit: capture d'écran Facebook/Qualita)

« C’est illogique que des infirmières qui ont travaillé en France, l’un des pays les plus développés au monde dans le domaine médical ne soient pas considérées comme suffisamment qualifiées pour Israël alors qu’il y a tellement de postes à pourvoir », a affirmé Ariel Kandel, directeur de Qualita, devant une commission de la Knesset.

A ce jour, elles sont contraintes de repasser l’examen final des élèves infirmiers israéliens qui vient sanctionner 4 années d’études et qui comprend toutes les matières étudiées par les élèves pendant le cursus.

Un examen trop complexe pour des infirmières, dont une partie maîtrisent parfaitement l’hébreu et qui ont parfois plus de 20 ans d’expériences à leur actif, à l’image d’Isabelle Renassia, ex-infirmière à l’hôpital d’Aix-en-Provence mère de 5 enfants ne pouvant exercer en Israël, venue témoigner face à la commission.

Afin d’accélérer la procédure de reconnaissance des diplômes, l’association Qualita demande aux infirmières et infirmiers désirant obtenir une équivalence israélienne de remplir un questionnaire sur leur site afin de « faire entendre leur voix à la Knesset et auprès du ministère de la Santé ».

Aux côtés d’autres associations françaises, avec le soutien du député Elie Alalouf, président de la commission des Affaires sociales de la Knesset, Qualita a participé, il y a quelques mois, à la levée des équivalences des dentistes et des pharmaciens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...