Rechercher

Enquête ouverte à Mulhouse après des tags antisémites

Les tags à caractère antisémite, apparus près du centre-ville, avaient été effacés mais de nouveaux tags ont été inscrits dans le même quartier

Photo d'illustration : Des inscriptions antisémites sur la façade de la mairie d'Heiligenberg, en Alsace, le 12 mars 2019. (Crédit : PATRICK HERTZOG / AFP)
Photo d'illustration : Des inscriptions antisémites sur la façade de la mairie d'Heiligenberg, en Alsace, le 12 mars 2019. (Crédit : PATRICK HERTZOG / AFP)

Une enquête judiciaire à été ouverte à Mulhouse (Haut-Rhin) après une plainte de la mairie consécutive à la découverte de tags antisémites sur les murs d’une cité de la ville, a appris l’AFP dimanche auprès d’un élu.

« L’affaire est prise très au sérieux. La ville a déposé plainte et une enquête est en cours », a déclaré Paul Quin, l’adjoint à la maire en charge de la sécurité. « Il y aura notamment des comparaisons faites au niveau des écritures avec d’autres tags ».

Début novembre, des premiers tags à caractère antisémite étaient apparus sur les murs de la cité du Bollwerk, près du centre-ville. Ils avaient rapidement été effacés par les services municipaux. De nouveaux tags ont été inscrits dans les jours qui ont suivi, et au cours du week-end, toujours dans le même quartier.

La section locale de la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme) a également exprimé son intention de saisir la justice.

« Une fois de plus des odieux tags antisémites souillent les murs de Mulhouse. Une fois de plus des individus n’hésitent pas à exprimer leur haine », a-t-elle condamné dans un communiqué.

« La Licra en appelle aux pouvoirs publics, une fois de plus, pour les rechercher et traduire devant les tribunaux », a-t-elle ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...