Envoyé de l’AP : Israël, comme les nazis, qualifie ses opposants de terroristes
Rechercher

Envoyé de l’AP : Israël, comme les nazis, qualifie ses opposants de terroristes

Pour Danon, la comparaison est “méprisable” et devrait être condamnée par la communauté internationale

Riyad Mansour, représentant palestinien à l'ONU, le 6 avril 2015. (Crédit : ONU / Loey Felipe)
Riyad Mansour, représentant palestinien à l'ONU, le 6 avril 2015. (Crédit : ONU / Loey Felipe)

L’envoyé de l’Autorité palestinienne (AP) à l’ONU a comparé mercredi la désignation des Palestiniens qui s’opposent aux politiques de l’Etat juif en Cisjordanie et dans la bande de Gaza comme des terroristes à l’étiquetage de l’Allemagne nazie des combattants du soulèvement du ghetto de Varsovie.

L’ambassadeur Riyad Mansour a déclaré pendant une conférence de presse à New York que « le représentant [d’Israël] au Conseil de sécurité de l’ONU essaie de montrer que tous les individus palestiniens qui ont le droit légitime de résister à l’occupation de manière légitime, il les décrit comme des terroristes. »

« Devinez quoi, tous les colonisateurs, tous les occupants, y compris ceux qui ont écrasé le soulèvement [du ghetto] de Varsovie, ont étiqueté ceux qui leur résistaient comme des terroristes », a-t-il déclaré.

L’ambassadeur israélien à l’ONU, Danny Danon, a rejeté catégoriquement la comparaison de Mansour, et déclaré que les puissances mondiales devraient être dégoutées par les affirmations de l’envoyé palestinien.

 Danny Danon en mai 2014. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
Danny Danon en mai 2014. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

« Toute comparaison entre les nazis et la démocratie israélienne est méprisable et devrait être dénoncée par la communauté internationale, a déclaré Danon. Les Palestiniens continuent de mentir au monde et de se tourner vers la communauté internationale avec de folles affirmations, plutôt que de combattre l’incitation et le terrorisme. »

Mansour a dans le passé affirmé qu’Israël récoltait les organes des Palestiniens mort, disant que les corps des Palestiniens tués par les forces de sécurité « étaient rendus sans les cornées et d’autres organes, confirmant ainsi des rapports précédents sur la récolte d’organes par la puissance occupante. »

Danon a comparé l’accusation à une « diffamation » et déclaré que l’affirmation montrait le véritable « visage antisémite » de l’ambassadeur palestinien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...