Erdan déplore l’enquête sur le policier qui a tiré sur l’assaillante adolescente
Rechercher

Erdan déplore l’enquête sur le policier qui a tiré sur l’assaillante adolescente

Erdan a déclaré qu’il "ne pouvait pas comprendre pourquoi les forces de sécurité sont constamment jugées sur des décisions prises en une fraction de seconde sur les lieux d’une attaque terroriste"

Le ministre de la Sécurité publique, Gilad Erdan, à l'inauguration du chef de la police d'Israël Roni Alsheich le 3 décembre 2015 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)
Le ministre de la Sécurité publique, Gilad Erdan, à l'inauguration du chef de la police d'Israël Roni Alsheich le 3 décembre 2015 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)

Le ministre de la Sécurité intérieure soutient le policier qui a abattu une assaillante palestinienne adolescente au marché Mahane Yehuda de Jérusalem le mois dernier alors qu’elle était déjà au sol.

Gilad Erdan a déclaré qu’il « déplore » les annonces du département des enquêtes internes de la police hier disant qu’il enquêtait sur le policier parce qu’il aurait tiré sur la jeune palestinienne alors qu’elle n’était déjà plus une menace.

L’enquête a été ouverte à la suite d’une décision du procureur général Yehuda Weinstein, sur l’avis du procureur de l’Etat.

Dans un communiqué, Erdan a déclaré qu’il « ne pouvait pas comprendre pourquoi les forces de sécurité sont constamment jugées sur des décisions prises en une fraction de seconde sur les lieux d’une attaque terroriste, comme si c’était un laboratoire et que chacun pouvait instantanément savoir si des armes supplémentaires ou des explosifs étaient sur les terroristes, et s’ils sont vraiment épuisés ou encore capables de poignarder quelqu’un qui s’approche d’eux ».

L’interrogatoire de l’officier a marqué la première fois que, pendant la récente vague d’attaques terroristes, quelqu’un était investigué pour avoir tiré sur un suspect pendant une attaque. Pendant les deux derniers mois, des douzaines de Palestiniens ont été tués en menant des attaques contre les forces de sécurité et des civils.

« Je respecte l’autorité du département des enquêtes internes de la police, a continué Erdan, mais j’espère que l’enquête sera achevée rapidement et que l’affaire sera classée, parce que nous devons soutenir les forces de sécurité qui sauvent des vies encore et encore ».

Voici la vidéo de l’incident en question :

https://youtu.be/HUerD_Q9dgI

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...