États-Unis : « Palestine » tagué en arabe sur un centre Hillel pendant Yom HaShoah
Rechercher

États-Unis : « Palestine » tagué en arabe sur un centre Hillel pendant Yom HaShoah

Le président honoraire de l'université a qualifié le vandalisme "[d']acte d'antisémitisme éhonté" ; l'université est fermée depuis la mi-mars en raison de la crise du coronavirus

Le centre Hillel de l'University of Massachusetts Amherst vandalisé le 22 avril 2020 (Crédit : Twitter)
Le centre Hillel de l'University of Massachusetts Amherst vandalisé le 22 avril 2020 (Crédit : Twitter)

Le centre Hillel de l’Université du Massachusetts à Amherst a été vandalisé le jour de Yom HaShoah.

« Palestine » a été tagué en arabe, a rapporté mardi le journal étudiant The Massachusetts Daily Collegian. Le graffiti de couleur rouge a été découvert mardi matin.

L’université est fermée depuis la mi-mars en raison de la crise du coronavirus.

Le président honoraire de l’université, Kumble Subbaswamy, a qualifié le vandalisme « [d’]acte d’antisémitisme éhonté » dans une déclaration.

« En cette période de crise mondiale, il est plus important que jamais de rejeter la haine et l’intolérance », a-t-il écrit. « Nos étudiants, nos professeurs et notre personnel juifs contribuent à la riche diversité qui caractérise l’UMass [université du Massachusetts], et Hillel est une source de soutien et de force pour un grand nombre de nos étudiants. Les actions haineuses de tout individu ne changeront rien à cela, et renforceront même notre détermination à être solidaires des membres de notre communauté juive ».

Le centre Hillel a indiqué dans un communiqué publié sur Facebook avoir signalé le vandalisme à la police d’Amherst, à l’université et aux partenaires de l’organisation.

« Cet acte de haine lâche envers la communauté juive en pleine crise mondiale et à l’occasion de Yom HaShoah, la journée de commémoration de l’Holocauste, est répréhensible », peut-on lire dans la déclaration.

« Notre communauté juive à UMass est résiliente et forte, et face à cette haine, nous ne ferons qu’approfondir notre engagement à donner aux étudiants les moyens de construire une communauté dynamique basée sur les valeurs d’amour, de respect, de justice et de paix ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...