Être juif, homosexuel et pratiquant
Rechercher

Être juif, homosexuel et pratiquant

Plusieurs dizaines de juifs religieux ont révélé sur internet leur identité et leur orientation sexuelle

44 portraits de juifs, homosexuels et pratiquants (Crédit : Facebook/ BatKol  בת-קול)
44 portraits de juifs, homosexuels et pratiquants (Crédit : Facebook/ BatKol בת-קול)

Bat Kol, une association qui aide les femmes religieuses homosexuelles, Havruta, son équivalent pour les hommes et l’organisation IGY (Israeli Gay Youth) ont mis en place une campagne intitulée ‘Nos visages’.

Les différentes organisations ont ainsi publié les portraits de 44 membres de la communautés LGBT religieux sur leur page Facebook respective.

Pour ces personnes il s’agit de dévoiler leur orientation sexuelle pour la première fois au grand public.

Ynet rapporte qu’avant le lancement de cette campagne, une listes des noms des participants avait été envoyée à des journaux religieux.

Ces portraits retracent le parcours éducatif des participants notamment dans des écoles religieuses (yéshivas) ainsi que leur statut familial, à savoir s’ils sont aujourd’hui en couple.

A côté de ses portraits une déclaration conjointe des organisations apparaît.

« Il y a quelqu’un à qui s’adresser. Vous avez des amis qui sont comme vous. Nous, gays et lesbiennes, qui avons grandi dans des foyers ultra-orthodoxes, connaissons le sentiment de solitude, d’aliénation, de suffocation. Nous connaissons la période de découverte et de prise de conscience petit à petit que nous sommes différents des autres.

Comme vous nous étions dans des yéshivoth, dans des écoles religieuses, dans des séminaires, à l’armée. Comme vous nous avions peur de partager notre histoire. Mais nous voilà, forts et à découverts, et nous vous invitions à lire une petite partie de nos histoires, qui pourrait vous aider à vous sentir en sécurité. »

Cette campagne créée par Dan Uziel vise à donner de la visibilité à cette communauté et à permettre d’ouvrir le dialogue.

Nadav Schwartz a reconnu à Ynet qu’il avait été difficile pour lui de se mettre en avant même si ce dernier milite activement au sein de la communauté LGBT religieuse.

Il a ainsi partager ses peurs mais a reconnu qu’il espérait donner de l’espoir et du courage aux jeunes gens qui n’ont pas encore fait leur « coming-out ».

« Je veux qu’ils voient et comprennent qu’il est possible de croire en soi et de vivre dans le système dans lequel ils ont grandi. Je ne veux pas qu’ils répètent mes erreurs. Et le plus important, je ne veux pas qu’ils désespèrent ».

Nadav Schwartz (Crédit : Facebook/ BatKol בת-קול)
Nadav Schwartz (Crédit : Facebook/ BatKol בת-קול)

Le directeur de Havruta, Daniel Younes souhaite répondre par cette campagne à « ça ne nous arrive pas à nous.» Sous-entendu l’homosexualité n’existe pas dans le milieu religieux.

« Nous sommes là ! Avec nos visages, nos noms, nos histoires personnelles et un message clair aux jeunes gens, vous n’êtes pas seuls! » a-t-il déclaré.

Selon lui, il est important d’envoyer un message en expliquant que oui, il est possible d’être homosexuel et juif pratiquant.

Naama Tsouref (Crédit : Facebook/ BatKol בת-קול)
Naama Tsouref (Crédit : Facebook/ BatKol בת-קול)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...