Israël en guerre - Jour 262

Rechercher

Européennes : les candidats se déchirent sur les demandes du procureur de la CPI

Ce nouveau débat réunissait sur LCI pendant plus de trois heures les huit principales têtes de liste à l'élection du 9 juin

La Cour pénale internationale, de La Haye. (Crédit : oliver de la haye/iStock)
La Cour pénale internationale, de La Haye. (Crédit : oliver de la haye/iStock)

Saluées par les uns ou qualifiées de « scandaleuses » par les autres, les récentes demandes de mandats d’arrêt à l’encontre de dirigeants israéliens et du Hamas, formulées par le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), étaient mardi au cœur du débat télévisé entre les têtes de liste aux européennes.

Ce nouveau débat, le deuxième seulement auquel participait Jordan Bardella, qui avait séché les premiers exercices, réunissait sur LCI pendant plus de trois heures les huit principales têtes de liste à l’élection du 9 juin.

« On est au stade d’un réquisitoire. Il n’y a pas de décision qui a été prise à ce stade par la diplomatie internationale », a rappelé la candidate macroniste Valérie Hayer qui, s’est dite « choquée » que « le Hamas » et « le gouvernement de Benjamin Netanyahu » soient mis « sur un pied d’égalité » dans ce réquisitoire.

« Homicide intentionnel, extermination. Ce sont des accusations qui sont extrêmement lourdes et qui synthétisent les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité qui sont en train d’être commis », a déclaré pour sa part la tête de liste insoumise Manon Aubry, reprenant des termes cités par le procureur de la CPI Karim Khan.

« Vous êtes disqualifiée, vous et votre force politique, à jamais, pour parler de droit international », a rétorqué la tête de liste LR François-Xavier Bellamy.

« Vous avez toujours refusé de dire que le 7 octobre est un ‘attentat terroriste islamiste’ et de qualifier le Hamas d’organisation ‘terroriste' », a-t-il accusé, précisant trouver « absolument scandaleux » le réquisitoire de « ce procureur manifestement militant ».

La CPI « est dans son rôle », a estimé le candidat des socialistes Raphaël Glucksmann, appelant l’Union européenne à être « beaucoup plus dure avec les sponsors du Hamas » comme « le Qatar » ou « l’Iran ».

Grand favori des sondages, Jordan Bardella a déclaré « se mettre à la place des Français de confession juive qui ont vécu dans leur chair, le 7 octobre, les atrocités du terrorisme islamiste ».

Le communiste Léon Deffontaines, à la traîne dans les sondages, a estimé pour sa part que « sur ce sujet, il pourrait y avoir un peu de décence ». Il a appelé ses adversaires à « dénoncer les actes terroristes islamistes du Hamas, tout en pouvant dénoncer les actes aujourd’hui de Benjamin Netanyahu ».

« La Cour pénale internationale a été construite pour éviter des ignominies, pour éviter des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité. Elle a pour objectif de maintenir la paix, » a jugé l’écologiste Marie Toussaint.

La candidate Reconquête Marion Maréchal a elle accusé LFI de « parler de Gaza matin, midi et soir (…) pas uniquement par humanisme, mais par clientélisme électoral ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.