Expo : Mesha, la stèle brisée puis recomposée raconte l’Histoire
Rechercher

Expo : Mesha, la stèle brisée puis recomposée raconte l’Histoire

Jusqu'au 19 octobre, l'exposition sera présentée au Collège de France en partenariat avec le département des antiquités orientales du musée du Louvre

La stèle de Mesha, trouvée en Jordanie comprend des passages proches de cuex du récit biblique (Crédit: capture d'écran Collège de France)
La stèle de Mesha, trouvée en Jordanie comprend des passages proches de cuex du récit biblique (Crédit: capture d'écran Collège de France)

« Cela fait 150 ans que l’on a découvert dans le pays de Moab, la Jordanie actuelle, la stèle de Mesha. Cette découverte a bouleversé nos connaissances sur l’histoire du Proche Orient, » explique Thomas Römer, professeur au Collège de France.

Cette stèle en basalt de 120 cm de haut comporte plus de 700 caractères. Elle a été trouvée en 1968 dans le sol jordanien par des Bédouins qui l’ont brisée croyant qu’elle contenait un trésor.

« C’est grâce à la perspicacité de Charles Clermont-Ganneau, qui deviendra plus tard professeur du Collège de France, que cette stèle a pu être reconstruite, lit-on sur le site de l’institution. Il avait demandé à des émissaires d’en réaliser un estampage qui a ensuite permis, comme dans un jeu de puzzle, de recoller presque tous les morceaux ».

Le moulage final et l’estampage seront présentés au Collège de France, accompagnés d’autres objets d’intérêt, comme les fragments qui n’ont pas pu trouver leur place originelle dans la stèle recomposée.

La stèle de Mesha « date du IXe siècle avant l’ère chrétienne, rappelle le site du Collège de France, et contient la première mention des quatre lettres du dieu d’Israël (souvent prononcé Yahvé) en dehors de la Bible. Elle est écrite dans une écriture alphabétique et mentionne des événements qui sont aussi relatés, quoique de manière très différente, dans le texte biblique ».

L’entrée est gratuite. Un colloque scientifique « La Stèle de Mésha – 150 ans après sa découverte » est organisé les 2 et 3 octobre 2018.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...