Eytan Stibbe emportera dans l’espace une pièce de monnaie vieille de 1 900 ans
Rechercher

Eytan Stibbe emportera dans l’espace une pièce de monnaie vieille de 1 900 ans

Dans le cadre de la mission Rakia l'année prochaine vers la Station spatiale internationale, l'astronaute dit qu'il emportera avec lui ce "symbole de l'histoire juive"

L'astronaute israélien Eytan Stibbe (à droite) tient une pièce de 1 900 ans datant de la révolte de Bar Kochba qu'il emportera dans l'espace, aux côtés d'Eli Eskosido, directeur de l'Autorité des antiquités d'Israël, en août 2021. (Crédit : Yoli Schwartz/Autorité des antiquités d'Israël)
L'astronaute israélien Eytan Stibbe (à droite) tient une pièce de 1 900 ans datant de la révolte de Bar Kochba qu'il emportera dans l'espace, aux côtés d'Eli Eskosido, directeur de l'Autorité des antiquités d'Israël, en août 2021. (Crédit : Yoli Schwartz/Autorité des antiquités d'Israël)

Une ancienne pièce de monnaie frappée pendant la révolte de Bar Kochba et découverte récemment dans une grotte du désert de Judée va bientôt faire son chemin dans l’espace.

Le deuxième astronaute israélien de l’histoire, Eytan Stibbe, a choisi d’emporter cette pièce vieille de 1 900 ans lors de la mission Rakia vers la Station spatiale internationale, prévue pour le début de l’année prochaine. Stibbe a déclaré qu’il prenait l’artefact avec lui comme un symbole de son héritage juif.

L’Autorité israélienne des antiquités (IAA) a déclaré jeudi dans un communiqué que M. Stibbe avait récemment visité le laboratoire des manuscrits de la mer Morte de l’IAA à Jérusalem, où on lui a montré divers artefacts, dont la pièce, ainsi que des fragments du Livre d’Hénoch vieux de 2 000 ans.

Ce livre raconte l’histoire d’Enoch, l’arrière-grand-père de Noé, qui est monté au ciel et a été accompagné par des anges qui lui ont montré le soleil, la lune et les étoiles.

Stibbe a finalement choisi d’emporter la pièce de monnaie, plutôt que les fragments antiques.

Dans le cadre de la mission « Rakia » vers la Station spatiale internationale, j’emporterai un sac rempli d’objets qui ont une signification particulière pour moi. Il était clair pour moi que l’un de ces objets serait un symbole de l’histoire juive », a déclaré M. Stibbe, selon le communiqué.

La pièce qu’il a choisi d’emporter remonte à la deuxième révolte juive contre les Romains, également connue sous le nom de révolte de Bar Kochba, et porte le nom de son chef, Shimon Bar Kochba.

Une pièce de 1 900 ans de la révolte de Bar Kochba. (Crédit : Clara Amit/Autorité israélienne des antiquités)

La pièce a été découverte ces dernières années et dévoilée en mars dernier avec d’innombrables objets rares provenant de la « grotte de l’horreur » à Nahal Hever, dont des dizaines de fragments de rouleaux bibliques vieux de 2 000 ans – les premières découvertes de ce type en 60 ans.

Les deux faces de la pièce – qui date de la deuxième année de la révolte – portent des symboles juifs typiques de la période du Second temple : un palmier avec l’inscription « Shim’on », dont seules les lettres m’n (« m’on ») sont discernables, sur une face ; et une feuille de vigne avec l’inscription « An II de la liberté d’Israël » sur l’autre.

M. Stibbe a déclaré que pour lui, la pièce « représentait le lien avec la terre, l’amour du pays et le désir d’indépendance de la population d’Israël de ces années-là ».

Il a ajouté : « Le palmier m’a particulièrement touché, car il est le symbole de l’Organisation de recherche agricole, au centre Volcani, où mon père a passé sa vie à mener des recherches sur le sol du pays. »

L’astronaute israélien Eytan Stibbe (à gauche) visite le département des pièces de monnaie de l’Autorité des antiquités israéliennes, en août 2021. (Crédit : Yoli Schwartz/Autorité des antiquités d’Israël)

Le directeur de l’Autorité des antiquités d’Israël, Eli Eskosido, a qualifié ce développement de « très excitant et significatif », et a parlé du symbolisme impliquant la signification du nom de Bar Kochba en hébreu.

« Le chef de la révolte… Shim’on Bar Koziba, a été commémoré sous le nom de Bar Kochba (‘Fils d’une étoile’), et aujourd’hui ce nom reçoit une signification symbolique supplémentaire », a déclaré Eskosido.

« Il s’agit d’une rencontre historique entre le monde antique et le sommet de l’innovation humaine », a-t-il ajouté. « Les rebelles juifs qui ont frappé cette pièce il y a 1 900 ans alors qu’ils luttaient pour leur vie et leur indépendance n’auraient pas pu imaginer dans leurs rêves les plus fous qu’après de nombreux siècles, cette pièce ferait son chemin dans l’espace avec un astronaute juif qui vit dans un État juif indépendant. »

La Fondation Ramon et le ministère des Sciences et de la Technologie envoient Stibbe dans le cadre de la mission israélienne Rakia, qui réalisera 44 expériences à la Station spatiale internationale (ISS).

Commandé par l’astronaute hispano-américain et vice-président d’Axiom Space, Michael Lopez-Alegria, il s’agira du premier équipage entièrement privé de l’histoire à vivre et à travailler à bord de l’ISS, sous réserve de l’approbation de l’équipage par la NASA et ses partenaires internationaux de l’ISS.

« La mission Rakia, qui se concentre sur l’innovation, l’avancement de la technologie, de la science, de l’éducation, de l’art et de la culture, me donne l’occasion unique d’emmener dans l’espace une pièce de monnaie vieille d’il y a 1 900 ans, qui représente l’histoire du peuple juif », a déclaré Stibbe.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...