Facebook supprime trois comptes suspectés d’inciter à la haine contre Netanyahu
Rechercher

Facebook supprime trois comptes suspectés d’inciter à la haine contre Netanyahu

Les trois comptes postaient tous des images associés aux manifestations en cours contre Netanyahu suite à son inculpation dans des affaires de corruption

Un manifestant portant un masque  du Premier ministre "Benjamin Netanyahu" participe à une manifestation contre le gouvernement à Tel Aviv, le 1 août 2020.(Jack Guez/AFP)
Un manifestant portant un masque du Premier ministre "Benjamin Netanyahu" participe à une manifestation contre le gouvernement à Tel Aviv, le 1 août 2020.(Jack Guez/AFP)

Vendredi, Facebook a annoncé avoir supprimé trois comptes Facebook supplémentaires qui auraient incité à la haine à l’encontre du Premier ministre Benjamin Netanyahu. Le réseau social a établi qu’il s’agissait probablement de faux profils.

Les trois comptes publiaient tous des images associées aux manifestations actuelles contre Netanyahu suite à son inculpation dans des affaires de corruption et sa gestion jugée mauvaise de la crise sanitaire.

L’un des profils, « Nahorai Yosef », a publié une photo de Netanyahu avec le bas tendu, et une photo d’Adolf Hitler faisant le salut nazi. La publication comprenait aussi une photo de Juifs levant les mains en l’air devant des soldats nazis, à côté d’une photo d’une manifestante anti-Netanyahu se dressant devant des officiers de la police israélienne.

Les comptes ont été repérés par l’activiste Yossi Dorfman.

« Y-a-t-il une campagne visant à salir les manifestations ? », a-t-il écrit sur Twitter. « Des publications avec des incitations graves à la violence contre Netanyahu inondent Internet, soit disant au nom des manifestants. Nos contrôles – une équipe de professionnels travaille pour exposer les faux comptes – a trouvé des faux profiles. »

Dorfman a déclaré que les comptes avaient commencé à poster des contenus seulement récemment et comptaient peu d’amis, citant ces raisons entre autres signes qu’il s’agissait de faux profils.

Le retrait des comptes est intervenu quelques jours après que Facebook a désactive des faux profils qui ont posté des messages menaçant à l’égard de Netanyahu.

Cette utilisatrice, appelée « Dana Ron », avait écrit que le Premier ministre devrait être renversé « seulement par la force… les dictateurs sont seulement expulsé avec une balle dans la tête ».

Netanyahu, qui a affirmé que les manifestants anti-gouvernement profèrent des menaces de mort contre lui, a publié une capture d’écran du commentaire. Il a annoncé qu’il allait déposer plainte. La semaine dernière, la police a lancé une enquête pour savoir qui était derrière le profil.

La police a ensuite rapporté qu’il s’agissait d’une femme vivant à l’étranger. La femme n’a pas été identifiée par son nom ou son pays de résidence, mais le communiqué de la police précisait qu’elle vivait à l’étranger « depuis longtemps ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...