Israël en guerre - Jour 59

Rechercher
Les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023

Fatma Alttalaqat, 35 ans, mère bédouine de 9 enfants assassinée par le Hamas

Assassinée non loin d'Ofakim, le 7 octobre 2023

Une scène de la veillée de 1300 bougies sur le Kikar Dizengoff, à Tel Aviv, le 12 octobre 2023. (Crédit : Eli Katzoff)
Une scène de la veillée de 1300 bougies sur le Kikar Dizengoff, à Tel Aviv, le 12 octobre 2023. (Crédit : Eli Katzoff)

Fatma Alttalaqat, 35 ans, mère de neuf enfants, a été assassinée par des terroristes du Hamas près d’Ofakim le 7 octobre 2023.

Fatma Alttalaqat, qui vivait dans la ville bédouine d’Arara, dans le sud du pays, se rendait à Ofakim pour son travail avec son mari et sa petite fille. Lorsque l’attaque a commencé, ils se sont séparés et ont essayé de se cacher.

Son frère a déclaré que les terroristes du Hamas avaient tiré 40 balles sur Fatma et que lorsque son mari a trouvé son corps, il était en état de choc.

Les policiers israéliens ont pensé qu’il s’agissait d’un terroriste et ont d’abord tenté de l’arrêter, mais ils se sont vite rendu compte que ce n’était pas le cas. Le père et le bébé sont indemnes.

Le cousin de Fatma, Riyadh, a déclaré à Ynet qu’elle était « une femme et une mère extraordinaire ».

« Tout le monde ici est en état de choc et nous ne pouvons pas nous arrêter de pleurer. Au début, lorsque nous n’avons pas trouvé son corps, nous avons espéré qu’elle était simplement blessée. Malheureusement, elle a été tuée et ses enfants se sont retrouvés sans mère. Elle a sacrifié sa vie pour eux. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.