Israël en guerre - Jour 190

Rechercher

Financement des écoles : Les lycéens organisent une journée de grève d’avertissement

Le Conseil national des étudiants et de la jeunesse a appelé les lycéens à rester chez eux jeudi, les négociations salariales entre le ministère des Finances et le Syndicat des enseignants n'étant pas résolu

Illustration :  Une salle de classe de lycéens, en Israël. (Crédit : Yossi Zeliger/Flash 90)
Illustration : Une salle de classe de lycéens, en Israël. (Crédit : Yossi Zeliger/Flash 90)

Un débrayage d’une journée organisé par le Conseil national des étudiants et de la jeunesse d’Israël (INSYC) a appelé les lycéens à rester chez eux jeudi pour protester contre les négociations salariales non résolues entre le ministère des Finances et le Syndicat des enseignants.

Les étudiants réclament « un système scolaire stable à long-terme, un système dans lequel des enseignants de qualité gagneront décemment leur vie, un système dans lequel des matières ne seront pas annulées en raison d’une pénurie d’enseignants », et dénoncent l’absence d’accord sur les salaires des enseignants.

« Cette grève est un avertissement. Nous allons perturber l’agenda public afin de mettre fin au report continu de la signature d’un accord », a indiqué l’INSYC dans un communiqué.

Les lycéens sont utilisés comme « monnaie d’échange » dans la lutte entre le ministère des Finances et les enseignants, poursuit l’INSYC, et ont souffert d’un système scolaire qui n’a pas relevé les défis posés par le COVID-19, les impasses politiques qui durent depuis des années, et maintenant le conflit entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas.

« Des centaines de milliers de lycéens participent à la grève aujourd’hui, a déclaré un porte-parole de l’INSYC au Times of Israel, dans « tous les coins du pays », dont des élèves d’écoles arabes, ultra-orthodoxes et religieuses nationales.

« Aujourd’hui, les écoles sont ouvertes comme d’habitude et les enseignants sont là. Les élèves qui ne sont pas présents seront comptés comme absents », a déclaré un porte-parole du ministère au Times of Israel.

Selon le ministère de l’Éducation, Israël compte près de 500 000 élèves de la 3e à la Terminale.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.