Rechercher

France : Eric Zemmour candidat aux législatives dans le Var, à Saint-Tropez

L'ancien éditorialiste du Figaro et de CNews a longuement hésité avant de se présenter à un scrutin qui s'annonce compliqué pour son camp

Le journaliste d'extrême droite français Eric Zemmour avant de participer à un débat télévisé avec le leader du mouvement de gauche français La France Insoumise (LFI) et candidat à la présidence Jean-Luc Melenchon, dans les studios de la chaîne française d'information en continu BFMTV à Paris, en vue de l'élection présidentielle française de 2022, le 23 septembre 2021. (Crédit : BERTRAND GUAY / POOL / AFP)
Le journaliste d'extrême droite français Eric Zemmour avant de participer à un débat télévisé avec le leader du mouvement de gauche français La France Insoumise (LFI) et candidat à la présidence Jean-Luc Melenchon, dans les studios de la chaîne française d'information en continu BFMTV à Paris, en vue de l'élection présidentielle française de 2022, le 23 septembre 2021. (Crédit : BERTRAND GUAY / POOL / AFP)

L’ancien candidat d’extrême droite à la présidentielle Eric Zemmour (Reconquête!) se présente aux législatives dans la 4e circonscription du Var, celle de Saint-Tropez, a-t-il annoncé jeudi après une information de Var Matin.

« Reconquête est de retour partout en France. Je mènerai notre beau et grand combat aux côtés de nos 550 candidats. Je me présente dans la 4e circonscription du Var », a tweeté Eric Zemmour, qui avait recueilli 7,07 % des voix à la présidentielle.

Il tiendra un meeting ce jeudi soir à Cogolin à 18H00. Le président du parti Reconquête! avait obtenu 14,7 % des voix au premier tour de la présidentielle dans cette circonscription, contre 32,2 % pour Marine Le Pen et 24,1 % pour Emmanuel Macron.

Il aura notamment face à lui un candidat du RN, Philippe Lottiaux, et la députée sortante macroniste Sereine Mauborgne. L’insoumise Sabine Cristofani-Viglione tentera également sa chance.

L’ancien éditorialiste du Figaro et de CNews a longuement hésité avant de se présenter à un scrutin qui s’annonce compliqué pour son camp.

Il a réclamé à plusieurs reprises un accord avec le RN, en vain. Si Eric Zemmour « se présente, il part au carton », avait commenté le président du RN Jordan Bardella mercredi.

Parisien, Eric Zemmour a finalement laissé ses lieutenants, Sébastien Pilard (ex-LR) et Garen Shnorhokian, se lancer dans la 14e et la 4e circonscription de la capitale.

Il opte pour le Var, un des territoires parmi lesquels il a fait ses meilleurs scores.

Son chef de file du mouvement de jeunesse Stanislas Rigault est à quant à lui candidat dans le Vaucluse voisin, dans la 2e circonscription.

Enceinte, l’ancienne députée RN Marion Maréchal, vice-présidente de Reconquête!, a décidé de ne pas se présenter.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...