Fusillade sur la route 6 malgré une protection policière : 1 tué et 1 blessé
Rechercher

Fusillade sur la route 6 malgré une protection policière : 1 tué et 1 blessé

Le blessé est dans un état critique ; la police a échoué à protéger les victimes, qui étaient escortées vers un autre lieu après le meurtre d'un homme à Lod peu avant

Une voiture au bord de la route 6 après avoir été la cible d’une attaque le 28 décembre 2020. Un homme est mort et un autre a été gravement blessé dans cet acte de vengeance présumé. (Capture d'écran vidéo)
Une voiture au bord de la route 6 après avoir été la cible d’une attaque le 28 décembre 2020. Un homme est mort et un autre a été gravement blessé dans cet acte de vengeance présumé. (Capture d'écran vidéo)

Deux hommes d’une vingtaine d’années ont été grièvement blessés ce lundi dans une fusillade survenue alors qu’ils étaient protégés par une escorte policière sur la route 6 près du carrefour de Nahshonim. Leur voiture a fait une sortie de route après les tirs et l’un d’entre eux est mort peu après.

La police soupçonne que l’attaque était un acte de vengeance suite à la mort par balle d’un homme dans la ville de Lod pendant la nuit. Les policiers assuraient le transfert des individus dans une autre ville au moment de l’attaque et n’ont pas réussi à l’empêcher.

Selon les informations de la Treizième chaîne, les hommes étaient escortés par trois voitures de police alors qu’ils roulaient sur la route 6, lorsqu’une autre voiture a pénétré de façon sauvage dans l’escorte, avant de prendre de la vitesse, dans une tentative présumée de détourner l’attention. Deux des voitures de police se sont lancés à la poursuite de la voiture.

Puis un autre véhicule transportant les assaillants est arrivé et a ouvert le feu, touchant les deux victimes, a indiqué la chaine, ajoutant que la police n’avait pas identifié la voiture utilisée dans la fusillade.

Le Magen David Adom a déclaré que les deux hommes avaient été transportés d’urgence à l’hôpital Beilinson de Petah Tikva, et que l’un d’eux avait ensuite été déclaré mort.

Les deux hommes ont été identifiés comme membres de la famille Abu Salok de Lod.

Les autorités soupçonnent que la fusillade était liée à un meurtre présumé à Lod pendant la nuit – un homme a été retrouvé abattu dans le centre-ville. L’homme, dans la cinquantaine, a été déclaré mort sur place par les ambulanciers du Magen David Adom. Il a été identifié dans les médias comme Salman Azbarga.

La radio militaire a rapporté que la police soupçonnait des proches d’Azbarga d’avoir ouvert le feu contre le véhicule sur la route 6 pour venger le meurtre présumé initial.

Des émeutes ont éclaté à Lod après la deuxième fusillade, et une vidéo montre des résidents lancer des pierres et incendier une voiture devant un poste de police.

Une voiture au bord de la route 6 après avoir été la cible d’une attaque le 28 décembre 2020. Un homme est mort et un autre a été gravement blessé dans cet acte de vengeance présumé. (United Hatzalah)

La police enquête et recherche les suspects des deux fusillades. Les meurtres pourraient avoir pour origine une intense querelle entre les deux familles.

La famille Azbarga est en conflit avec la famille Abu Salok depuis 2010, lorsqu’un membre de la première a été poignardé à mort par un membre de la seconde lors d’une bagarre à Lod, a rapporté Haaretz. Le conflit a commencé lorsqu’un membre de la famille Azbarga a été expulsé d’une mosquée en cours de rénovation par les Abu Salok.

La fusillade meurtrière à Lod était la deuxième du genre ce mois-ci dans la ville, qui compte une population mixte juive et arabe.

Selon l’organisation à but non lucratif Abraham Initiatives, 95 Arabes israéliens ont été assassinés cette année, contre 89 en 2019 et 71 en 2018.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...