Rechercher

Gabrielle Giffords, ancienne députée américaine, célèbre sa Bat Mitzvah

Gabrille Giffords - qui avait été blessée lors d'une fusillade, entraînant chez elle des difficultés à parler - a récité une partie de la prière à la synagogue de Tucson

Gabrielle Giffords prend la parole lors d'une manifestation avec les victimes de la violence armée devant la Cour suprême, le 3 novembre 2021. (Joshua Roberts/Getty Images via JTA)
Gabrielle Giffords prend la parole lors d'une manifestation avec les victimes de la violence armée devant la Cour suprême, le 3 novembre 2021. (Joshua Roberts/Getty Images via JTA)

JTA – Le 8 janvier 2011, la députée Gabrielle Giffords a reçu une balle dans la tête à l’extérieur d’un supermarché à Tucson. L’agression avait failli lui couter la sa vie – et a eu des répercussions à long-terme sur sa capacité à parler. Partiellement paralysée, elle souffre aujourd’hui encore d’aphasie.

Mais samedi dernier, le Forward a fait savoir que l’ancienne représentante avait bouleversé l’assistance lorsqu’elle avait chanté des prières et célébré sa Bat Mitzvah dans la synagogue Chaverim de Tucson, à l’âge de 51 ans.

Cette cérémonie a été le point culminant de 20 ans d’études passées aux côtés de Stephanie Aaron, rabbin, avec l’aide de deux amies proches. Aaron a lu un discours qui avait été écrit par l’ancienne représentante. Gabrielle Giffords a ensuite interprété la chanson « Amazing Grace ».

« Ma parasha est tirée de la Genèse, de l’histoire de Joseph. Si vous connaissez Vayeshev, vous savez qu’elle commence par ‘Et il vécut’. Toute histoire qui commence par ‘Et il vécut’ me convient. J’ai vécu. Tout ce qui suit est un cadeau », a déclaré Gabrielle Giffords au Forward.

Gabrielle Giffords et Stephanie Aaron avaient commencé à travailler ensemble lorsque Gabrielle Giffords était représentante de l’Arizona, au début des années 2000. Bien que le sujet de la Bat Mitzvah de Gabrielle Gifford ait été abordé à plusieurs occasions, cela avait été il y a seulement deux ans, lorsque Gabrielle Giffords avait demandé à deux de ses amies d’étudier avec elle, qu’elle avait commencé à se préparer sérieusement à ce moment.

Les quatre femmes ont étudié ensemble la portion hebdomadaire de la Torah qu’elles allaient lire.

« Je suis une personne qui cherche toujours à grandir, à continuer à avancer et à trouver de nouvelles voies », a écrit Gabrielle Giffords dans un courriel adressé au Forward. « Je suis fière et honorée de cette Bat Mitzvah à l’âge adulte. Il n’est jamais trop tard pour explorer la foi, pour apprendre les histoires du passé et pour réfléchir à leur signification d’aujourd’hui. »

Le grand-père de Gabrielle Giffords avait changé de nom de famille – il s’appelait « Hornstein » – dans les années 1940 pour éviter l’antisémitisme. Elle a été élevée par un père juif et une mère chrétienne à Tuscon, mais elle n’a commencé à pratiquer le judaïsme que depuis le début des années 2000.

Gabrielle Giffords a représenté le 8e district de l’Arizona au Congrès de 2007 à 2012.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...