Rechercher

Galit Distel Atbaryan et May Golan nommées ministres

Atbaryan prend la tête de la Diplomatie publique et Golan devient ministre au bureau du Premier ministre ; Yuli Edelstein dirigera une puissante commission à la Knesset

La députée du Likud Galit Distel Atbaryan  lors d'une conférence de la Fédération des Autorités locales à Tel Aviv, le 8 décembre 2022. (Crédit :Tomer Neuberg/Flash90)
La députée du Likud Galit Distel Atbaryan lors d'une conférence de la Fédération des Autorités locales à Tel Aviv, le 8 décembre 2022. (Crédit :Tomer Neuberg/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a encore procédé à des ajustements dans son cabinet dans la journée de lundi en nommant Galit Distel Atbaryan et May Golan, du Likud, à de nouveaux postes. 32 ministres au total siègent dorénavant au cabinet.

Distel Atbaryan, qui avait commencé à travailler en tant que ministre au sein du bureau du Premier ministre, s’empare du portefeuille de la Diplomatie publique, une fonction détachée du ministère des Affaires stratégiques. Le ministère de la Diplomatie publique sera chargé de contrer la propagande anti-israélienne et les campagnes de boycott.

Elle est remplacée au bureau du Premier ministre par Golan. Selon la Treizième chaîne, cette dernière avait été déçue de ne pas obtenir un poste ministériel lors de la formation du gouvernement, le mois dernier. Netanyahu avait voulu en faire une vice-ministre au sein du bureau du Premier ministre mais le nombre de vice-ministres est limité à deux, et les deux fonctions étaient d’ores et déjà prises.

Autre nomination, celle du député vétéran du Likud Yuli Edelstein à la tête de la puissante Commission des Affaires étrangères et de la Défense.

Edelstein a indiqué avoir accepté ce rôle « avec une grande fierté et une grande humilité ».

Edelstein, ancien ministre et ancien président de la Knesset, avait cherché à défier Netanyahu à la barre du Likud, affirmant en 2021 que le parti perdrait un scrutin si son dirigeant de longue date était encore en place. Même s’il avait fait volte-face ultérieurement, il avait chuté dans les rangs du Likud lors des Primaires et il n’a pas obtenu de siège au sein du nouveau cabinet.

Le député du Likud May Golan rend visite à Itamar Ben Gvir dans le quartier de Sheikh Jarrah, à Jérusalem-Est, le 14 février 2022. (Crédit : Arie Leib Abrams/Flash90)

De plus, le président de la Knesset Amir Ohana a choisi Moshe Edri, responsable de longue date au sein de la police israélienne, pour devenir directeur-général du parlement. Le directeur est responsable de l’ordre administratif dans le bâtiment, de la supervision du travail des personnels et de la supervision des systèmes logistiques et administratifs de la Knesset, selon le site internet de cette dernière.

Avec les nominations de Distel Atbaryan et de Golan, le cabinet est dorénavant formé de 32 ministres dont six femmes. C’est le deuxième cabinet le plus large de toute l’Histoire d’Israël, après celui du gouvernement d’unité qui était là encore dirigé par Netanyahu et qui comptait 34 ministres. Il y a un nombre total de 120 députés à la Knesset même si en vertu de la « Loi norvégienne », les ministres peuvent démissionner de leur fauteuil au parlement en laissant la place à de nouveaux législateurs issus des listes de leurs partis respectifs.

La Loi norvégienne a ainsi permis à quatre nouveaux députés d’être investis dans la journée de lundi.

Dan Illouz a pris le siège laissé vacant par le ministre de la Culture et des Sports Miki Zohar. Encore pour le Likud, Hava Eti Atiya a remplacé la ministre de la Protection environnementale Idit Silman, et Ariel Kallner a remplacé le ministre du Tourisme Haim Katz.

Yitzhak Pindrus de Yahadout HaTorah a pris la place du ministre du Logement et leader de la formation, Yitzhak Goldknopf. Les quatre nouveaux députés ont été, dans le passé, députés pour les factions auxquelles ils appartiennent.

Dans le dernier gouvernement, il y avait neuf femmes dans un cabinet formé de 27 ministres.

Lundi également, le ministre de la Défense Yoav Gallant a nommé l’ancien député du Likud et ministre Yuval Steinitz à la présidence de l’entreprise publique Rafael Advanced Defense Systems.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.