Gantz : Netanyahu entraîne le pays vers des élections pour éviter son procès
Rechercher

Gantz : Netanyahu entraîne le pays vers des élections pour éviter son procès

"Netanyahu essaie à nouveau de nous amener aux élections pour une raison : sa situation juridique", a déclaré le président de Kakhol lavan

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Benny Gantz (à droite) et Yair Lapid de Kakhol lavan lors d'une réunion de faction à la Knesset, le 18 novembre 2019. (Hadas Parush/Flash90)
Benny Gantz (à droite) et Yair Lapid de Kakhol lavan lors d'une réunion de faction à la Knesset, le 18 novembre 2019. (Hadas Parush/Flash90)

Le président de Kakhol lavan, Benny Gantz, a appelé lundi le Premier ministre Benjamin Netanyahu à tout mettre en œuvre pour prévenir la violence lors du rassemblement pro-Netanyahu de mardi, convoqué à Tel Aviv en réponse à l’annonce, la semaine dernière, des mises en accusation contre le Premier ministre.

« Dans une démocratie, la liberté de manifester et d’exprimer ses opinions est centrale et doit être protégée. Mais j’appelle Netanyahu et tous les participants à protéger et à préserver l’Etat de droit et à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour éviter et prévenir le recours à la violence quelle qu’elle soit », a déclaré M. Gantz lors de l’ouverture de sa réunion à la Knesset à Jérusalem.

Gantz a dit que Netanyahu « entraîne le pays vers de nouvelles élections » afin de se protéger des accusations criminelles portées contre lui.

« Il essaie à nouveau de nous amener aux élections pour une raison : sa situation juridique », a dénoncé le président de Kakhol lavan.

S’exprimant après Gantz, Lapid a accusé Netanyahu d’inciter à la violence dans ses tentatives de dénoncer les actes d’accusation.

« Avichai Mandelblit bénéficie d’une sécurité personnelle. Le procureur de la République, Shai Nitzan, a une sécurité personnelle. La procureure chargée de la fiscalité et des crimes économiques, Liat Ben-Ari, bénéficie d’une sécurité personnelle. Ils font face à des menaces de mort. Il n’y a aucun doute sur la raison, c’est clair. Netanyahu incite à la haine contre eux. Ils ont besoin de sécurité, sinon des gens leur feront du mal. C’est ce à quoi nous en sommes arrivés », a déclaré M. Lapid.

Lapid a poursuivi : « Il a perdu les élections. Il a trois actes d’accusation graves. Il incite à la violence. Dans quel pays du monde une telle personne pourrait-elle rester ne serait-ce qu’un jour en fonction ? »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...