Gaza : 10 morts et plus de 80 blessés dans un incendie
Rechercher

Gaza : 10 morts et plus de 80 blessés dans un incendie

Les autorités de l'enclave palestinienne ont indiqué que le feu s'est déclaré dans une boulangerie, sans préciser les causes du sinistre

Une rue enfumée dans le camp de réfugiés de Nuseirat à Gaza après qu'un incendie a éclaté le 5 mars 2020. (Capture d'écran : Al-Aqsa TV)
Une rue enfumée dans le camp de réfugiés de Nuseirat à Gaza après qu'un incendie a éclaté le 5 mars 2020. (Capture d'écran : Al-Aqsa TV)

Neuf personnes ont été tuées et 85 blessées dans un incendie qui s’est déclenché jeudi dans une boulangerie de la bande de Gaza et qui a ravagé plusieurs commerces, ont indiqué les autorités de l’enclave palestinienne sans préciser les causes du sinistre.

Quatre enfants figurent parmi les neuf morts, a indiqué Ashraf al-Qodra, le porte-parole du ministère de la Santé à Gaza. Certains des blessés se trouvent dans un état grave, a-t-il ajouté.

L’incendie s’est déclenché dans une boulangerie d’un marché du camp de réfugiés d’Al-Nousseirat, dans le centre de l’enclave de deux millions d’habitants contrôlée par les islamistes du Hamas, selon les autorités locales.

Il a ravagé de nombreux commerces et provoqué une épaisse colonne de fumée visible à des kilomètres à la ronde, selon des journalistes de l’AFP sur place.

Une vidéo diffusée par la chaîne télévisée du Hamas Al-Aqsa TV montrait une rangée de voitures brûlées près de la boulangerie, dans une rue enfumée.

Les autorités à Gaza n’ont pas dévoilé les causes probables du sinistre.

Un responsable de la Défense civile a assuré en fin de journée à l’AFP que l’incendie avait été maîtrisé.

Al-Nousseirat est densément peuplé et de nombreux magasins et restaurants sont situés à proximité les uns des autres.

Le ministère de la Santé a déclaré que les 22 personnes étaient en soins intensifs dans des hôpitaux de Gaza.

L’émir qatari Tamim bin Hamad Al Thani a ordonné au Comité de reconstruction de la bande de Gaza de Doha de débourser 2 millions de dollars pour « apporter des secours » aux personnes touchées par l’incendie.

Le Premier ministre de l’Autorité palestinienne, Mohammad Shtayyeh, a publié sur Facebook que le ministère de la Santé de l’AP avait reçu l’ordre de veiller à ce que toutes les personnes blessées reçoivent les soins dont elles ont besoin.

Mohammed Awad, un fonctionnaire du gouvernement dirigé par le Hamas à Gaza, a déclaré à l’organisation Al-Rai liée au Hamas que 2 000 dollars seraient versés à chacune des familles des défunts et 50 dollars à tous les blessés.

Pendant ce temps, le dirigeant du Hamas, Ismail Haniyeh, a déclaré que la direction du groupe terroriste donnerait 300 dollars à chacune des familles des morts et des blessés ainsi qu’à celles qui ont été blessées d’une autre manière par l’incendie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...