Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

GB : Malgré les confinements, les actes antisémites ne baissent que légèrement

Une organisation de protection de la communauté a enregistré 1 668 attaques anti-juives en 2020, dont 100 violentes, alors que la pandémie alimente les théories du complot

Des pancartes lors d’un rassemblement organisé par la Campagne contre l'antisémitisme devant le siège du Parti travailliste britannique, dans le centre de Londres, le 8 avril 2018. (AFP / Tolga Akmen)
Des pancartes lors d’un rassemblement organisé par la Campagne contre l'antisémitisme devant le siège du Parti travailliste britannique, dans le centre de Londres, le 8 avril 2018. (AFP / Tolga Akmen)

JTA – La principale organisation de protection de la communauté juive britannique a enregistré 1 668 incidents antisémites l’année dernière – une baisse de 8 % par rapport à 2019. Ce chiffre reste l’un des trois plus hauts jamais enregistrés.

Parmi les incidents enregistrés en 2020 par le Community Security Trust (CST), 100 étaient des agressions violentes – une baisse de 39 % dans cette catégorie par rapport à 2019, selon le Rapport des incidents antisémites 2020 publié jeudi par l’organisation basée à Londres. Parmi ces attaques, trois étaient particulièrement graves.

Les données reflètent divers aspects des effets sociaux de la pandémie de COVID-19, qui a conduit à la fermeture de nombreux lieux de culte, a confiné les gens chez eux et a popularisé les théories du complot, a écrit le CST.

Les incidents contre des habitations juives ont augmenté de 33 % en 2020, grimpant à 158. La rhétorique antisémite liée à la COVID-19 dirigée contre des individus – qui, selon le CST, enfreint les lois contre les discours de haine – représentait 41 cas.

Une grave agression a également visé un Juif de 29 ans le 16 mars dernier devant son domicile à Burnley, près de Manchester. Trois hommes l’ont traité de « sale Juif » et lui ont dit de « retourner dans [son] pays ». La mère de la victime a déclaré au site d’information LancsLive que les assaillants avaient frappé son fils au visage.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.