Généalogie : L’Israélien MyHeritage rachète le Français Filae
Rechercher

Généalogie : L’Israélien MyHeritage rachète le Français Filae

"Cette annonce marque l'aube d'une nouvelle ère pour la généalogie française", promettent les deux sociétés

Le siège de MyHeritage à Or Yehuda. (Crédit : MyHeritage/Wikipedia/CC BY-SA)
Le siège de MyHeritage à Or Yehuda. (Crédit : MyHeritage/Wikipedia/CC BY-SA)

MyHeritage, plateforme de généalogie en ligne israélienne, rachetée par une société d’investissement américaine, Francisco Partners, en début d’année, a racheté à son tour 90,9 % du capital de la société française Filae, également site Internet de généalogie, côté en bourse sur l’Euronext Growth.

Dans cet accord, signé le 30 juillet, MyHeritage a racheté les actions des fondateurs et actionnaires historiques de Filae (47,83 % du capital), ainsi que toutes les actions Filae de Geneanet et de Trudaine Participations (43,08 % du capital). Alors que Filae annulera ses actions autodétenues, MyHeritage aura une participation de 94,06 % dans Filae, qui se retirera de la Bourse.

« Cette annonce marque l’aube d’une nouvelle ère pour la généalogie française qui tirera parti de l’expertise de Filae dans les documents historiques français et des technologies de pointe et de portée mondiale de MyHeritage », ont annoncé les deux sociétés dans un communiqué.

Il s’agit de la 12e acquisition de MyHeritage, et celle-ci devrait « renforcer la position de l’entreprise en tant que premier service de généalogie en Europe ».

« Comme nous l’avons fait lorsque nous avons acquis Geni.com il y a huit ans, notre plan est de maintenir l’indépendance de Filae et l’équipe existante, et de la renforcer », a déclaré Gilad Japhet, fondateur et PDG de MyHeritage.

« Les généalogistes français ont beaucoup à gagner de cette combinaison, qui rassemble les ressources de MyHeritage, ses puissantes technologies d’appariement, avec les vastes archives historiques de Filae et son expertise en généalogie française. L’acquisition de Filae est une étape importante pour MyHeritage qui s’appuie sur une relation de confiance et de respect mutuel de longue date. »

« L’appui financier et technologique de MyHeritage va permettre de développer plus rapidement et efficacement les services et les données de Filae », a déclaré Toussaint Roze, fondateur et PDG de Filae, qui restera une société française basée à Paris. « Les collections exclusives de Filae seront plus accessibles à tous les descendants de Français, où qu’ils soient dans le monde, grâce à la position de leader de MyHeritage dans de nombreux pays. »

« Ce rapprochement n’entraînera pas de modifications des fonctionnalités de chacun des deux services. La confidentialité et la protection des données personnelles des utilisateurs sera comme auparavant garantie, la politique de MyHeritage étant à cet égard sans équivoque. Et Filae continuera de développer son programme unique de partenariats avec les institutions culturelles et les associations de généalogie », a-t-il ajouté.

Fondée en 2003, MyHeritage propose des services privés de test ADN aux personnes qui cherchent à retracer leur généalogie. La société est basée à Or Yehuda, en Israël, et compte également des bureaux à Tel Aviv et dans l’Utah et en Californie, aux États-Unis. Elle revendique 90 millions d’utilisateurs.

Filae a elle été fondée en 1994 et s’est appelée auparavant NotreFamille.com et Genealogie.com.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...