Google annonce un réseau de câbles sous-marins entre Israël et l’Europe
Rechercher

Google annonce un réseau de câbles sous-marins entre Israël et l’Europe

Le système reliera Israël à la France, à l'Italie et d'autres pays du sud grâce à seize câbles à fibre optique ; un deuxième projet connectera les pays du Moyen-Orient à l'Inde

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Une femme passe devant un bâtiment Google sur le campus de Mountain View, en Californie, le 24 septembre 2019. (Crédit : AP Photo/Jeff Chiu, File)
Une femme passe devant un bâtiment Google sur le campus de Mountain View, en Californie, le 24 septembre 2019. (Crédit : AP Photo/Jeff Chiu, File)

Google a annoncé son projet de construction et d’exploitation de deux systèmes de câbles sous-marins qui permettront de relier le Moyen-Orient avec le sud de l’Europe et l’Asie.

L’un des projets, appelé le Système de câbles sous-marins Bleu, connectera l’État juif à la France, à l’Italie et à la Grèce.

L’autre, le système de câbles sous-marins Raman, fera la liaison entre la Jordanie, l’Arabie saoudite, Djibouti, Oman et l’Inde.

Les systèmes seront formés de seize paires torsadées à fibre optique qui renforceront la capacité du réseau et diminueront la latence, a noté Google dans un communiqué publié jeudi.

La compagnie prévoit que ses câbles seront prêts à être utilisés en 2024.

Une partie des câbles seront connectés sur le territoire israélien avec l’aide du fournisseur internet Bezeq, a fait savoir le quotidien économique Calcalist.

Google Cloud collaborera sur le projet avec la compagnie italienne de télécommunications Sparkle.

Le projet avait été initialement annoncé l’année dernière sans être confirmé dans la foulée par Google. Plusieurs médias ont indiqué que le coût nécessaire pour ce plan avoisinera les 400 millions de dollars.

Le système Raman porte le nom du physicien indien Chandrasekhara Venkata Raman, qui avait remporté le prix Nobel de physique en 1930 pour ses travaux fondamentaux pour le développement des technologies utilisées dans les câbles.

Google exploite des câbles sous-marins sur tous les continents, à l’exception de l’Antarctique.

Alphabet Inc., entreprise parente du géant des moteurs de recherche, est en concurrence avec les autres poids lourds technologiques pour mettre en place des réseaux plus puissants et plus aptes à répondre à la demande croissante d’internet dans le monde – et pour rendre Google plus compétitif en tant que fournisseur de service dans le Cloud.

Au mois de juin, Google avait annoncé la création de Firminia, un câble sous-marin reliant la côte est des États-Unis à l’Argentine, au Brésil et à l’Uruguay.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...