Graffitis antisémites sur la maison d’une fraternité juive en Californie
Rechercher

Graffitis antisémites sur la maison d’une fraternité juive en Californie

La police californienne a ouvert une enquête sur l'acte de vandalisme visant la fraternité juive de l'Université polytechnique de Californie

Le campus de la California Polytechnic State University (Capture d'écran)
Le campus de la California Polytechnic State University (Capture d'écran)

La police californienne a ouvert une enquête après qu’une fraternité juive de l’Université polytechnique de Californie a déclaré avoir découvert des croix gammées et d’autres graffitis antisémites peints à l’extérieur de son bâtiment.

Les symboles ont été tracés devant la maison de la fraternité Alpha Epsilon Pi dans le comté californien de San Luis Obispo vendredi soir, selon les autorités du campus.

« Nous nous sommes réveillés avec de nombreuses croix gammées et des déclarations antisémites peintes à la bombe sur la façade de notre maison », a écrit la fraternité dans une publication sur Instagram samedi. Le message ne montrait pas d’images des graffitis.

Le président de l’université Jeffrey Armstrong et d’autres responsables ont déclaré samedi soir que l’incident avait été signalé au département de police de San Luis Obispo et qu’une enquête était en cours, selon The Tribune of San Luis Obispo County. Ce comté est situé à peu près à mi-chemin entre San Francisco et Los Angeles.

« Soyons parfaitement clairs : un comportement qui encourage toute forme de haine et qui cherche à faire en sorte que les membres de notre communauté se sentent en danger et malvenus – en particulier dans leur propre maison – n’a absolument pas sa place dans notre communauté », indique le message du président de l’université.

En 2018, Cal Poly a fait la une des journaux en raison d’un mouvement visant à augmenter le financement de tous les groupes d’étudiants, à l’exception de ceux qui ont une « idéologie sioniste ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...