Grand Slam de judo en Russie : deux Israéliens médaillés d’or
Rechercher

Grand Slam de judo en Russie : deux Israéliens médaillés d’or

Gili Cohen a battu son adversaire espagnole dans la catégorie des -52 kilos ; Sagi Muki s'est lui défait de son rival japonais chez les -81 kilos

La judokate israélienne Gili Cohen (R) avec son entraîneur Shani Hershko après sa médaille d'or au Grand Slam organisé à Ekaterinbourg, Russie, le 15 mars 2019. (Crédit : Fédération israélienne de judo)
La judokate israélienne Gili Cohen (R) avec son entraîneur Shani Hershko après sa médaille d'or au Grand Slam organisé à Ekaterinbourg, Russie, le 15 mars 2019. (Crédit : Fédération israélienne de judo)

Deux judokas israéliens ont remporté une médaille d’or au Grand Slam d’Ekaterinbourg en Russie ce week-end.

Vendredi, Gili Cohen a battu l’Espagnole Ana Perez Box en finale des -52 kilos. L’athlète de 27 ans avait décroché une médaille d’argent lors du Grand Prix de Tel Aviv en janvier dernier.

Commentant la victoire, son entraîneur Shani Hershko l’a décrite comme « un exemple vivant de détermination, d’engagement et de courage. C’est un grand honneur pour l’équipe féminine, la Fédération israélienne de Judo et l’État d’Israël. »

Samedi, Sagi Muki a remporté l’or chez les hommes dans la catégorie des -81 kilos. Le judoka de 26 ans a battu le Japonais Takanori Nagase, un ancien champion du monde et médaillé olympique, dans les dernières secondes du combat.

En octobre, Sagi Muki avait décroché l’or lors du Grand Slam d’Abou Dhabi, où l’hymne israélien avait retenti pour la première fois dans un pays du Golfe.

Autres médaille pour Israël : Baruch Shmailov, qui a remporté celle de bronze chez les -66 kilos. Il s’était qualifié à la compétition en battant son coéquipier de club, Tal Flicker.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...