Grèce : un employé de l’ambassade israélienne et 2 proches atteints du COVID-19
Rechercher

Grèce : un employé de l’ambassade israélienne et 2 proches atteints du COVID-19

L'employé était sur le même vol que les touristes grecs ayant visité Israël et la Cisjordanie et qui ont ensuite contracté le virus ; l'ambassade a été fermée pour désinfection

L'ambassade israélienne à Athènes. (Capture d'écran YouTube)
L'ambassade israélienne à Athènes. (Capture d'écran YouTube)

Un employé de l’ambassade d’Israël à Athènes a été diagnostiqué porteur du coronavirus et semble avoir transmis l’agent pathogène à deux membres de sa famille, a annoncé lundi le ministère des Affaires étrangères.

L’employé était sur le même vol reliant Tel-Aviv à Athènes qu’un groupe de touristes grecs ayant visité Israël et la Cisjordanie et dont on a découvert plus tard qu’ils avaient contracté le virus.

L’ambassade doit rester fermée lundi afin qu’elle puisse être désinfectée, a indiqué le ministère, ajoutant que les autorités en Grèce et en Israël sont en contact étroit à ce sujet.

Le ministère de la Santé a confirmé par la suite que le travailleur et sa famille sont des ressortissants israéliens.

Ce dernier a pris les vols indiqués ci-après, et tous les passagers ayant également voyagé à bord de ces vols ont été exhortés à se mettre en auto-quarantaine : le vol El Al 542 d’Athènes à Tel-Aviv le 1er mars à 10h40, le vol El Al 71 de Tel-Aviv à Mumbai le 1er mars à 20h15, le vol El Al 72 de Mumbai à Tel-Aviv le 5 mars à 22h50, et le vol Aegean 922 de Tel-Aviv à Athènes le 6 mars à 5h40.

Les salles de départ vides de l’aéroport Ben Gurion. Les gens annulent leurs voyages par crainte du coronavirus, le 8 mars 2020. (Crédit : Flash90)

Cet employé n’est pas la première personne à avoir été contaminée après s’être trouvée à proximité du groupe de voyageurs grecs. L’état du chauffeur de bus qui les transportait, un homme de 38 ans originaire de Jérusalem-Est, s’est détérioré et il est inconscient et branché à un respirateur, a indiqué l’hôpital où il est traité.

Le ministère de la Santé a annoncé dimanche 14 nouveaux cas de COVID-19, portant le total d’Israéliens concernés à 39. Parmi eux figure un patient dont on ignore comment il a contracté la maladie. Sept des nouveaux malades revenaient de pays européens, et six ont été en contact avec des personnes contaminées en Israël.

Dimanche soir également, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré lors d’une conférence de presse que si Israël décide d’étendre la liste des pays à partir desquels les voyageurs en revenant devront être mis en quarantaine à domicile pendant 14 jours, la directive couvrira le monde entier, ajoutant qu’une décision sur la question serait prise dans les prochaines heures.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...