Rechercher

Grèce : un monument à la mémoire des Juifs de Thessalonique vandalisé

Une croix gammée rouge a été peinte sur un monument de l'Université Aristote rappelant l'existence à cet endroit d'un cimetière juif à cet endroit, détruit par les nazis en 1942

Une femme place des fleurs sur un wagon de train à la vieille gare de Thessalonique, en Grèce, à l'occasion du 74e anniversaire de la rafle et de la déportation de ses Juifs vers les camps d'extermination nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, le 19 mars 2017. (Crédit : Giannis Papanikos/AP)
Une femme place des fleurs sur un wagon de train à la vieille gare de Thessalonique, en Grèce, à l'occasion du 74e anniversaire de la rafle et de la déportation de ses Juifs vers les camps d'extermination nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, le 19 mars 2017. (Crédit : Giannis Papanikos/AP)

Un monument à la mémoire des Juifs de Thessalonique, dont la plupart ont été assassinés par les nazis, a été vandalisé par des inconnus, a annoncé jeudi la communauté juive grecque, dénonçant un acte « odieux ».

« Nous condamnons l’acte impie des vandales (…) qui expriment leur haine et leur fanatisme en profanant la mémoire des Juifs morts à Thessalonique », a dénoncé le Bureau central des communautés juives de Grèce (KIS) dans un communiqué.

Une croix gammée rouge a été peinte sur un monument du campus de l’Université Aristote de Thessalonique rappelant l’existence à cet endroit d’un cimetière juif à cet endroit, détruit par les nazis en 1942.

Un graffiti représentant une croix celtique, utilisée par des groupes antisémites, a également été dessiné sur une autre partie de ce mémorial inauguré en 2014, selon la même source.

La communauté juive de Thessalonique a vu dans cet acte de vandalisme « une insulte au monument qui commémore la mémoire des 50 000 Juifs de Thessalonique exterminés dans les camps nazis ».

Autrefois surnommée la « Jérusalem des Balkans », Thessalonique comptait une importante communauté juive avant Guerre composée en grande partie de descendants de Juifs expulsés d’Espagne en 1492.

Mais les nazis, qui ont mis la Grèce à feu et à sang et réduit la population à la famine durant la Guerre, ont déporté entre 60 000 et 70 000 Juifs, principalement à Auschwitz.

Ces dernières années, la Grèce a renoué avec son passé juif, longtemps oublié. Un grand musée consacré à la communauté doit être construit à Thessalonique mais le projet, financé pour partie par l’Allemagne, a pris du retard.

La communauté juive compte actuellement environ 5 000 personnes, selon le Musée juif d’Athènes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.