Rechercher

Haïfa : Un homme modérément blessé par des coups de couteau, une adolescente arrêtée

Un homme de 47 ans a été retrouvé blessé, mais totalement conscient, dans un parc près de la mairie ; la police a déclaré que l'agression était probablement d’origine nationaliste

Des policiers et des médecins sur les lieux d'une attaque au couteau à Haïfa, le 15 avril 2022. (Crédit: Police israélienne)
Des policiers et des médecins sur les lieux d'une attaque au couteau à Haïfa, le 15 avril 2022. (Crédit: Police israélienne)

Un homme de 47 ans a été poignardé et légèrement blessé lors d’une attaque terroriste présumée au couteau dans la ville de Haïfa, dans le nord du pays, vendredi, ont annoncé la police et les médecins.

Les agents qui sont arrivés sur les lieux du jardin HaZikaron, adjacent à la mairie de Haïfa, ont arrêté une jeune fille de 15 ans soupçonnée d’avoir commis l’attaque.

La police a déclaré que l’incident était probablement une attaque à motivation nationaliste, s’appuyant sur une enquête préliminaire. Il a été indiqué dans un communiqué que le père de la jeune fille avait appelé la police plus tôt vendredi pour l’informer que sa fille avait déclaré qu’elle avait l’intention de commettre une attaque à Jérusalem.

Selon la police, la suspecte est une habitante du quartier.

Les médecins ont déclaré avoir trouvé l’homme blessé – également un résident de Haïfa – dans le jardin, pleinement conscient.

Il a été emmené au centre médical Rambam de la ville par le service d’ambulance du Magen David Adom, dans un état stable.

Le couteau utilisé lors d’une attaque à Haïfa, le 15 avril 2022. (Crédit : Police israélienne)

L’attaque terroriste présumée survient dans un contexte de tensions accrues en Israël et en Cisjordanie, à la suite d’une série d’attaques meurtrières dans des villes israéliennes qui ont fait 14 morts et d’affrontements entre les troupes israéliennes et les Palestiniens.

Au moins 16 Palestiniens ont été tués dans des affrontements avec des soldats israéliens au cours des deux dernières semaines, dont un jeune de 17 ans décédé vendredi matin des suites de blessures subies la veille.

L’escalade survient en plein mois sacré musulman du Ramadan – souvent une période de haute tension en Israël et en Cisjordanie.

L’armée a intensifié ses activités en Cisjordanie pour tenter de réprimer la spirale de la violence.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...