Haïm Korsia salue la répression du gouvernement contre l’islam radical
Rechercher

Haïm Korsia salue la répression du gouvernement contre l’islam radical

Le grand rabbin de France a également appelé l’ensemble des synagogues de France à réciter une prière à la mémoire de Samuel Paty ce Shabbat

Le Grand Rabbin de France Haim Korsia prononce un discours lors d'un événement appelé "La nuit des survivants " à Paris, le 23 décembre 2019. (Crédit : AP Photo/Kamil Zihnioglu)
Le Grand Rabbin de France Haim Korsia prononce un discours lors d'un événement appelé "La nuit des survivants " à Paris, le 23 décembre 2019. (Crédit : AP Photo/Kamil Zihnioglu)

Le grand rabbin de France Haim Korsia a salué la répression du gouvernement français contre les islamistes radicaux, écrivant dans une tribune publiée hier dans Le Figaro qu’il « est certain que les choses commencent à changer. Un peu tard, mais tout de même ».

Ce texte, intitulé « La thèse du loup solitaire offre un prisme trop commode pour nous exonérer de nos responsabilités », suit l’annonce du ministère de l’Intérieur, qui a dissous le collectif islamisme pro-Hamas Cheik Yassine, dont le fondateur, Abdelhakim Sefrioui, a été mis en examen pour « complicité d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste » suite à l’assassinat du professeur Samuel Paty vendredi dernier.

« À l’évidence oui, les loups sont de retour », a écrit le responsable religieux. « Mais non, ils ne sont pas solitaires : les loups chassent toujours en meute. […] Il n’y a pas d’auto-endoctrinement. C’est même précisément l’inverse : dans l’esprit de ces terroristes made in France, c’est l’élection en héros, l’inscription dans une filiation de l’horreur, l’anoblissement promis par une internationale des fanatisés, qui est visé. La thèse du loup solitaire offre un prisme trop commode pour nous exonérer de nos responsabilités et justifier l’apathie générale face à ces attaques répétées. »

Il a appelé à « rester unis pour faire face », à une « mobilisation générale de tous » et à « dire les choses sans les amenuiser ni les déformer ». « Nous nommons enfin clairement l’ennemi à combattre, nous osons enfin affirmer nos valeurs sans chercher des compromis qui tombent toujours dans la compromission et nous lançons enfin des opérations et de véritables sanctions qui donnent du poids à la parole de l’Etat », s’est-il félicité.

Le grand rabbin a salué le travail des forces de l’ordre, qui livrent « contre ce terrorisme une lutte sans merci, sans faiblesse ni relâchement, sans errements ni péchés contre la raison par déni d’une réalité tragique qui a déjà trop tué ».

Dans son texte, il a également « au nom du judaïsme français, exprimer à la famille de Samuel Paty toute notre douleur, notre compassion et notre fraternité ».

« Je pense également à ses élèves, à ses collègues du Bois d’Aulne et à toute la grande communauté éducative du pays. Je demande à l’ensemble des synagogues de France de réciter une prière à sa mémoire ce Chabbat et souhaite que l’ensemble des cultes s’y associent », a-t-il ajouté.

Haïm Korsia a publié en début d’année l’ouvrage Réinventer les aurores, un plaidoyer engagé pour la République.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...