Herzl dépeint en pervers manipulateur à la télévision nationale turque
Rechercher

Herzl dépeint en pervers manipulateur à la télévision nationale turque

En juin dernier, à la télévision turque, se concluait 'Sultan Abdulhamid' une série mettant régulièrement en scène un Théodore Herzl comploteur et malfaisant

La série turque Sultan Abdulhamid dépeint un Herzl agent perturbateur téléguidé par l'Occident pour faire tomber l'empire ottoman (Crédit: capture d'écran Memri)
La série turque Sultan Abdulhamid dépeint un Herzl agent perturbateur téléguidé par l'Occident pour faire tomber l'empire ottoman (Crédit: capture d'écran Memri)

Une série historique turque, signalée par l’agence MEMRI, diffusée sur une chaîne nationale de février à juin 2017 raconte la fin de l’empire ottoman, présentant à intervalles réguliers Théodore Herzl, l’initiateur du renouveau sioniste, comme une cause de sa chute.

La lutte de l’Empire ottoman contre l’Occident se cristallise dans cette série appelée « Sultan Abdulhamid » autour du combat entre le sultan et Théodore Herzl présenté comme le fer de lance des grandes puissances de l’Occident pour déstabiliser l’empire et provoquer sa chute.

Ainsi au fil des épisodes on croise ainsi, pêle-mêle, Herzl kidnappant son père qui ne supporte plus les projets de son fils ; Herzl calculant que la richesse de quatre familles juives équivaut à la moitié de la richesse du monde; Herzl voulant établir Israël du Nil à l’Euphrate; Herzl prévoyant l’assassinat de juifs pour inciter la population à migrer en Israël.

Selon l’agence d’observation MEMRI de nombreux médias turcs ont eux-mêmes signalé les nombreuses inexactitudes contenues dans la série.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...