Herzog : Israël doit toujours rechercher la paix
Rechercher

Herzog : Israël doit toujours rechercher la paix

"Les fondateurs de notre nation ont dicté un principe : une main toujours sur la gâchette, pour défendre la sécurité, et l’autre main toujours tendue pour la paix", a déclaré le chef de l'opposition

Des Israéliens en deuil sur les tombes des soldats tombés au cimetière militaire du mont Herzl, à Jérusalem, le Jour du Souvenir, le 11 mai 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Des Israéliens en deuil sur les tombes des soldats tombés au cimetière militaire du mont Herzl, à Jérusalem, le Jour du Souvenir, le 11 mai 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Isaac Herzog, chef de l’opposition, a déclaré, au cimetière militaire de Netanya, qu’Israël devait toujours rechercher la paix.

« Depuis les premiers jours de l’Etat d’Israël, nous défendons le principe que les fondateurs de notre nation ont dicté : une main toujours sur la gâchette, pour défendre la sécurité de l’Etat et ses citoyens face à l’ennemi, et l’autre main toujours tendue pour la paix », a déclaré Herzog.

« Nous devons nous assurer que ce principe continue à exister aujourd’hui, a-t-il ajouté. La paix est cruciale pour la sécurité et ne la contredit pas. Sa recherche est notre obligation morale envers ceux qui confient leur vie à l’Etat d’Israël. C’est notre obligation pour les générations prochaines. Le prix de la paix est élevé, mais les tombes devant nous sont la preuve que le coût de la guerre dépasse l’entendement. »

Tzipi Livini, députée de l’Union sioniste, a comme Naftali Bennett défendu l’armée, déclarant qu’elle ne laisserait pas des détracteurs extérieurs critiquer l’éthique de l’armée israélienne.

« L’armée israélienne est une armée morale qui combat le terrorisme, et nous ne laisserons personne en dire autre chose. Nous ne permettrons pas à un étranger de nous juger avec son opinion déformée », a-t-elle déclaré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...