Herzog : Netanyahu a oublié « ce qu’être juif signifie »
Rechercher

Herzog : Netanyahu a oublié « ce qu’être juif signifie »

Le chef de l'opposition critique violemment le Premier ministre, qui avait affirmé qu’Israël ne pouvait absorber les Syriens fuyant leur pays déchiré par la guerre

Le leader de l'Union sioniste Isaac Herzog,  le 14 juillet 2015 (Crédit photo: Yonatan Sindel / Flash90)
Le leader de l'Union sioniste Isaac Herzog, le 14 juillet 2015 (Crédit photo: Yonatan Sindel / Flash90)

Le chef de l’opposition, Isaac Herzog, s’est opposé ce dimanche aux propos du Premier ministre Benjamin Netanyahu, l’accusant de passer outre les préoccupations éthiques juives de base, quelques heures après que le Premier ministre ait indiqué que l’Etat ne serait pas en mesure de prendre en charge les réfugiés syriens fuyant la guerre civile qui fait rage dans leur pays.

« Vous avez oublié ce que c’est d’être juif, » a accusé Herzog dans un post Facebook.  

« Des réfugiés. Poursuivis. Le Premier ministre de l’Etat juif ne ferme pas son cœur ni ses frontières lorsque des personnes fuient leurs poursuivants, avec leurs bébés entre les mains ».

Le président de l’Union sioniste a exhorté M. Netanyahu à imiter l’ancien Premier ministre Menahem Begin (Likud), qui, en 1977 avait autorisé 66 Vietnamiens fuyant la persécution à s’installer en Israël.

Herzog a déclaré ce samedi que l’Etat juif ne pourrait pas rejeter des réfugiés fuyant un danger.

« Il incombe à Israël de prendre en charge des réfugiés de guerre et de faire pression pour la mise en place d’une conférence internationale d’urgence sur la question, » a déclaré le président de l’Union sioniste.

« Les Juifs ne peuvent pas être apathiques lorsque des centaines de milliers de réfugiés sont à la recherche d’un refuge, » a-t-il dit, se référant à la situation des Juifs d’Europe juste avant l’Holocauste.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...