Hillary Clinton s’engage à renforcer les liens avec Israël si elle est élue
Rechercher

Hillary Clinton s’engage à renforcer les liens avec Israël si elle est élue

La visite de Netanyahu offre "l'opportunité de réaffirmer les liens indestructibles d'amitié et d'unité" entre les deux pays, a déclaré la candidate

La candidate démocrate à la présidentielle, Hillary Clinton, lors d'un événement au Manchester Community College, le 5 octobre 2015, à Manchester, New Hampshire. (Crédit : Darren McCollester / Getty Images / AFP)
La candidate démocrate à la présidentielle, Hillary Clinton, lors d'un événement au Manchester Community College, le 5 octobre 2015, à Manchester, New Hampshire. (Crédit : Darren McCollester / Getty Images / AFP)

Hillary Clinton dit vouloir renforcer les « liens indestructibles » entre les Etats-Unis et Israël et inviter le Premier ministre Benjamin Netanyahu dès son premier mois à la Maison Blanche si elle est élue présidente, dans un magazine américain.

« L’alliance entre nos deux nations transcende la politique », écrit Hillary Clinton dans une tribune publiée mercredi par The Forward, une publication s’adressant aux Juifs américains.

L’article paraît avant la visite attendue lundi de Benjamin Netanyahu à la Maison Blanche, où il sera reçu par Barack Obama.

Cette rencontre sera la première depuis la conclusion, mi-juillet, d’un accord entre les grandes puissances et Téhéran sur le programme nucléaire iranien que M. Netanyahu a qualifié d' »erreur historique ». La tribune d’Hillary Clinton contraste avec les relations plutôt fraîches entre le Premier ministre israélien et Barack Obama.

« Je ferai tout mon possible pour renforcer notre partenariat stratégique et renforcer l’engagement de l’Amérique pour la sécurité d’Israël, en s’assurant qu’elle maintienne sa supériorité militaire pour pouvoir se défendre », assure la candidate démocrate.

« J’inviterai également le Premier ministre israélien à la Maison Blanche lors de mon premier mois en fonction », si elle est élue présidente en 2016, affirme Hillary Clinton.

La visite lundi de Benjamin Netanyahu offre l’ « opportunité de réaffirmer les liens indestructibles d’amitié et d’unité » entre les deux pays.

Affirmant avoir toujours soutenu Israël, qu’elle a visité pour la première fois en 1981, l’ancienne secrétaire d’Etat, entre 2009 et 2013, souligne son travail en direction de la paix.

« J’ai amené Netanyahu et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à participer à trois rencontres face à face pour des pourparlers de paix, ça a été la dernière fois que cela s’est produit. »

« Et en 2012, j’ai mené des négociations pour un cessez-le-feu à Gaza pour parvenir à faire cesser la pluie de roquettes sur les maisons israéliennes et les habitants ».

« En tant que présidente, je continuerai ce travail », promet Hillary Clinton.

Hillary Clinton ajoute que la nouvelle vague de violence secouant Israël doit « cesser immédiatement ». « Israéliens et Palestiniens doivent reprendre le chemin d’une réconciliation pacifique », écrit-elle.

Sur l’Iran, la candidate démocrate dit rester engagée à empêcher Téhéran « d’obtenir l’arme nucléaire ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...