Hollande : le premier etrog cultivé naturellement depuis des décennies a poussé
Rechercher

Hollande : le premier etrog cultivé naturellement depuis des décennies a poussé

Un été caniculaire a permis la production de cet agrume utilisé lors de la fête juive de Souccot

L'etrog cultivé par Rachel Levy à Utecht, aux Pays-Bas. (JTA / NIK)
L'etrog cultivé par Rachel Levy à Utecht, aux Pays-Bas. (JTA / NIK)

AMSTERDAM – À la suite d’un été caniculaire aux Pays-Bas, un arbre planté il y a plusieurs années par une femme juive près de la capitale a produit ce qui pourrait être le premier fruit de l’etrog produit naturellement dans le pays depuis des décennies.

Il y a huit ans, Rachel Levy a planté sur son balcon à Utrecht plusieurs graines d’un etrog, un agrume dont les fruits sont utilisés à des fins cérémoniales lors de la fête juive de Souccot, selon le bulletin hebdomadaire de l’Organisation des communautés juives des Pays-Bas ou NIK.

La plupart des graines, qui provenaient d’un fruit ayant poussé en Israël, n’ont pas germé.

L’une d’elles, cependant, est devenue un jeune arbre qui a produit des fruits pour la première fois cette année. Une année dont l’été a été le plus chaud des trois derniers siècles.

Le fruit qui a germé est vert et à peu près de la taille d’une grosse prune. Il est donc beaucoup plus petit que le fruit cultivé en Israël, au Maroc et en Italie pour l’exportation à l’occasion de la fête.

L’etrog, ou cédrat, est un fruit subtropical originaire de Chine, qui a migré de l’Asie de l’Est vers l’Inde. Il survit rarement aux hivers d’Europe du Nord, notamment de la région d’Amsterdam.

Levy a confié au NIK qu’elle a rentré le jeune arbre à l’intérieur de sa maison pendant l’hiver, mais qu’elle l’a replacé sur son balcon dès que le dégel a commencé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...