« Il nous faut deux sièges sinon Lapid gagne », martèle Netanyahu
Rechercher

« Il nous faut deux sièges sinon Lapid gagne », martèle Netanyahu

Le Premier ministre a déclaré sur les réseaux sociaux que les partisans des blocs rivaux votent en masse et que les électeurs du Likud étaient plutôt dangereusement complaisants

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu appelle les Israéliens à voter, le 23 mars 2021. (Capture d'écran)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu appelle les Israéliens à voter, le 23 mars 2021. (Capture d'écran)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a passé la matinée de mardi a appelé ses sympathisants à voter pour le Likud, soulignant que sans deux sièges de plus que ce que les sondages lui attribuent, il ne pourra pas former de coalition de droite stable.

Entre son vote et ses rapides étapes de campagne, Netanyahu a fait plusieurs apparitions en direct sur Facebook et TikTok. Il a parlé à des maires et des militants dans l’ensemble du pays et martelé un mantra désormais familier : les partisans des blocs rivaux votent en masse et les électeurs du Likud sont plutôt dangereusement complaisants.

Il a également souligné que si les Israéliens peuvent aujourd’hui profiter des plages et des restaurants, c’est grâce aux vaccins qu’il a réussi à obtenir.

« Le pourcentage de vote du Likud ne sont pas assez bons », a-t-il dit dans un appel adressé au maire de Karmiel Moshe Kuninski. « Je demande à tous les partisans du Likud : allez voter Likud, il nous manque deux sièges. La presse tente de nous endormir, de nous dire que tout est joué. Je vous le dis, rien n’est joué, mais nous ne sommes pas loin. Nous devons réveiller les bastions du Likud, faire sortir les gens, de chez eux ou des restaurants – qu’ils ont grâce aux vaccins que nous avons obtenus. »

« Nous voulons deux sièges de plus », a-t-il souligné.

Netanyahu a également parlé aux sympathisants du Likud dans l’ensemble du pays, leur a demandé s’ils avaient voté. « Bibi, tu es le roi », Bibi, on t’aime », ont-ils répondu.

Netanyahu a réaffirmé que si le Likud n’obtenait pas ces sièges, ils pourrait être contraint de conclure un accord de rotation avec le chef de Yesh Atid, Yair Lapid.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son épouse Sara votent à Jérusalem le 23 mars 2021. (Crédit : RONEN ZVULUN / POOL / AFP)

« Nous avons besoin de deux sièges de plus pour former un gouvernement de droit stable avec un Premier ministre Benjamin Netanyahu déterminé à renforcer l’économie israélienne », a déclaré Aaron Klein, directeur de campagne de Netanyahu au Times of Israël.

« Si les électeurs du Likud ne sortent pas, nous pourrions aller vers de cinquièmes élections ou un gouvernement de rotation instable. Israël ne peut se permettre ni l’un ni l’autre en ces temps critiques. Israël a besoin du leadership expérimenté du Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a déjà sorti Israël de deux crises économiques et fera d’Israël l’économie post-corona la plus prospère. »

« Nous sommes sur le terrain toute la journée pour faire tout ce qui est possible pour obtenir ce vote », a-t-il souligné.

הצבענו מחל. עכשיו תורכם. עוד 2 מנדטים לממשלת ימין יציבה – בלי עוד בחירות, בלי רוטציה, בלי לפיד. צאו להצביע ✌️

Posted by ‎Benjamin Netanyahu – בנימין נתניהו‎ on Tuesday, March 23, 2021

A onze heures du matin, Netanyahu et son épouse Sara ont déposé leurs bulletins de vote au lycée Beit Chinuch Ironi Gimmel à Jérusalem.

Comme tous les Israéliens, Netanyahu a dû baisser son masque pour que les surveillants puissent confirmer qu’il était bien le titulaire de la carte d’identité qu’il présentait. « C’est moi », a-t-il dit, provoquant l’hilarité générale.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu baisse son masque pour confirmer son identité lors du vote à Jérusalem le 23 mars 2021. (Capture d’écran)

Après le vote, Netanyahu a remercié le public pour son soutien pendant l’hospitalisation de sa femme Sara, qui a récemment subi une appendicectomie.

« Vous nous avez touchés », a-t-il dit aux journalistes.

Netanyahu a appelé les Israéliens à voter et à refuser de commenter de possibles résultats de l’élection dans le bureau de vote.

« C’est la fête de la démocratie », a-t-il dit. « C’est un pays joyeux. En Israël, les gens sourient. »

« J’espère que c’est la dernière élection », a-t-il ajouté, en référence au fait que ce scrutin est le quatrième en moins de deux ans.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu promet aux électeurs musulmans des vols directs entre Israël et l’Arabie saoudite, 23 mars 2021 (Capture d’écran).

Mais à la différence des précédents scrutins – et notamment celui de 2015 où il mettait en garde contre l’affluence arabe dans les bureaux de vote – Netanyahu a adressé un message mardi aux Arabes israéliens.

Il a publié une vidéo promettant aux électeurs musulmans des vols directs de Tel Aviv à La Mecque, qu’il mettrait en place tout comme il a signé les Accords d’Abraham.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...