Israël en guerre - Jour 287

Rechercher

Images montrant un employé de MSF en uniforme du Jihad islamique palestinien – Tsahal

Fadi al-Wadiya avait travaillé pour l'unité de fabrication de roquettes du Jihad islamique palestinien pendant plus de 15 ans

L’employé de Médecins sans frontières Fadi al-Wadiya en uniforme du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien, publiée le 26 juin 2024. (Crédit : Armée israélienne)
L’employé de Médecins sans frontières Fadi al-Wadiya en uniforme du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien, publiée le 26 juin 2024. (Crédit : Armée israélienne)

Après que l’organisation caritative Médecins sans frontières a assuré que l’armée n’avait pas fourni de preuve, l’armée israélienne a publié mercredi des images montrant l’expert en roquettes du Jihad islamique palestinien Fadi al-Wadiya portant l’uniforme du groupe terroriste.

Al-Wadiya a été tué lors d’une attaque de drone dans la ville de Gaza mardi.

MSF a ensuite déclaré dans un message sur X qu’al-Wadiya avait été tué alors qu’il se rendait à vélo au dispensaire de MSF où il travaillait.

Tsahal a de son côté déclaré qu’il était aussi un haut membre du Jihad islamique palestinien, impliqué dans le développement de missiles pour le groupe terroriste, ainsi qu’un expert en électronique et en chimie.

Le lieutenant-colonel Avichay Adraee, porte-parole en langue arabe de Tsahal, a déclaré qu’al-Wadiya avait travaillé pour l’unité de fabrication de roquettes du Jihad islamique palestinien pendant plus de 15 ans.

Il a joint trois images montrant al-Wadiya en uniforme du Jihad islamique palestinien.

Adraee a ajouté qu’en 2018, l’année même où al-Wadiya a rejoint MSF, ce dernier a tenté de quitter Gaza pour l’Iran afin d’y suivre une formation avec deux autres éléments terroristes.

Fadi al-Wadiya, un membre de Médecins sans frontières qui, selon l’armée israélienne, était un expert en roquettes du Jihad islamique palestinien, tué lors d’une frappe dans la ville de Gaza, le 25 juin 2024. (Crédit : Médecins sans frontières/X)

MSF a déclaré qu’il était le sixième de ses employés à être tué à Gaza depuis le 7 octobre, jour de l’assaut barbare et sadique du groupe terroriste palestinien du Hamas sur le sud d’Israël près de 1 200 personnes ont été tuées, pour la plupart des civils, et 251 personnes ont été prises en otage.

« Il n’y a aucune justification à cela, c’est inacceptable. Les travailleurs de la santé doivent être protégés et ne doivent pas être pris pour cible », avait affirmé l’organisation caritative dans un communiqué.

MSF ne s’est pas exprimé après les publications des photos par l’armée.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.