Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

Le Gazaoui tué, collaborateur de MSF, fabriquait des roquettes pour le Jihad islamique

Fadi al-Wadiya était un expert en électronique et en chimie du groupe terroriste, selon Tsahal ; tirs de mortiers du Hamas sur l’UNICEF et l’armée israélienne

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Fadi al-Wadiya, un membre de Médecins sans frontières qui, selon l'armée israélienne, était un expert en roquettes du Jihad islamique palestinien, tué lors d'une frappe dans la ville de Gaza, le 25 juin 2024. (Crédit : Médecins sans frontières/X)
Fadi al-Wadiya, un membre de Médecins sans frontières qui, selon l'armée israélienne, était un expert en roquettes du Jihad islamique palestinien, tué lors d'une frappe dans la ville de Gaza, le 25 juin 2024. (Crédit : Médecins sans frontières/X)

Un spécialiste palestinien en roquettes travaillant pour le Jihad islamique palestinien (JIP), présenté par Médecins sans frontières (MSF) comme l’un de ses collaborateurs, a été tué dans une frappe de drone israélien dans la ville de Gaza mardi, a annoncé l’armée.

MSF a indiqué mardi matin que Fadi al-Wadiya était l’un de ses collaborateurs.

L’organisation a déclaré dans une publication sur X que al-Wadiya a été tué avec cinq autres personnes, parmi lesquelles trois enfants, alors qu’il se rendait à vélo à la clinique MSF où il travaillait.

« Tuer un travailleur de la santé alors qu’il était en route pour fournir des soins médicaux vitaux aux victimes blessées des massacres sans fin à travers Gaza est plus que choquant ; c’est cynique et odieux », a déclaré Caroline Seguin, responsable des opérations locales de l’organisation, citée dans un communiqué.

L’armée israélienne a confirmé plus tard dans la journée avoir tué al-Wadiya, déclarant qu’il s’agissait d’un terroriste du Jihad islamique impliqué dans le développement des missiles du groupe terroriste.

Al-Wadiya était impliqué dans « le développement et l’avancement du dispositif de missiles de l’organisation », a indiqué l’armée dans un communiqué.

Tsahal a précisé qu’il était considéré comme une « source de connaissances » au sein du JIP, dans les domaines de l’électronique et de la chimie.

L’armée a publié des images de l’attaque de drone dans la ville de Gaza.

Lors d’une frappe distincte mardi, Tsahal a signalé qu’un membre du groupe terroriste palestinien du Hamas impliqué dans la contrebande d’armes vers le groupe terroriste par le poste frontière de Rafah et par des tunnels souterrains vers l’Égypte, avait été tué lors d’une frappe aérienne.

Selon Tsahal, Wissam Abu Ishaq a été visé par une frappe de drone dans le sud de la bande de Gaza.

Il était impliqué dans l’acheminement d’armes au Hamas et, ces dernières années, dans la contrebande d’armes par le point de passage de Rafah et les voies souterraines transfrontalières.

Depuis qu’Israël a pris le contrôle de la route dite de Philadelphi, la zone frontalière entre l’Égypte et la bande de Gaza, les responsables militaires ont indiqué que le Hamas n’avait plus la capacité d’introduire des armes en contrebande dans la bande de Gaza.

Vue de Rafah, au sud de Gaza, depuis le corridor Philadelphi, à la frontière avec l’Égypte, le 18 juin 2024. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)

Une autre frappe aérienne a ciblé un site de lancement de roquettes dans le sud de la bande de Gaza, à Rafah, a déclaré l’armée mercredi matin.

Tsahal a également dit que ses avions de chasse et d’autres aéronefs avaient frappé des dizaines d’autres cibles dans la bande de Gaza dans la journée, y compris des bâtiments piégés, des bâtiments utilisés par des groupes terroristes, des tunnels, et des cellules d’hommes armés.

Tsahal : le Hamas a tiré sur un convoi de l’UNICEF

Mardi, le Hamas a tiré des obus de mortier sur les troupes israéliennes qui escortaient un convoi d’aide humanitaire de l’Organisation des Nations Unies (ONU) dans le centre de la bande de Gaza, selon l’armée qui a publié des images de l’incident.

Tsahal et le COGAT coordonnaient un convoi du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), dans le cadre d’une mission visant à réunir les enfants du nord de la bande de Gaza avec leurs familles dans le sud, selon l’armée.

« Au cours de l’activité coordonnée, l’organisation terroriste du Hamas a tiré un projectile sur la route humanitaire près du convoi d’aide de l’UNICEF et des soldats de Tsahal qui sécurisaient la zone », a déclaré l’armée dans un communiqué.

Une vidéo publiée par Tsahal montre au moins un mortier frappant à quelques mètres des soldats et d’un véhicule de l’ONU.

Le convoi a ensuite suivi l’itinéraire prévu et l’attaque n’a fait aucun blessé.

« Malgré les tentatives de Tsahal d’augmenter l’aide humanitaire et les activités pour les résidents de Gaza, le Hamas poursuit ses tentatives pour violer ces efforts et met en danger la vie des civils gazaouis », a ajouté l’armée.

La guerre a commencé le 7 octobre lorsque des milliers de terroristes du Hamas ont attaqué le sud d’Israël sous un barrage de roquettes tirées sur des centres de population à travers tout le pays. Ils ont sauvagement assassiné 1 200 personnes, au cours de nombreux actes de torture et de viol, et ont pris 251 otages en otage. Israël a immédiatement déclaré la guerre au Hamas, s’engageant à renverser le régime du groupe terroriste à Gaza et à libérer les otages.

Le ministère de la Santé de Gaza, dirigé par le Hamas, affirme que plus de 37 500 personnes auraient été tuées ou sont présumées mortes dans les combats jusqu’à présent, bien que ce bilan ne puisse être vérifié et qu’il ne fasse pas de distinction entre les civils et les combattants. Israël affirme avoir tué quelque 15 000 terroristes lors des combats et environ 1 000 terroristes à l’intérieur d’Israël lors de l’attaque du 7 octobre.

Israël a confirmé la mort de 315 soldats avaient été tués au cours de l’offensive terrestre contre le Hamas et des opérations menées le long de la frontière de Gaza. Ce bilan inclut un officier de police tué lors d’une mission de sauvetage d’otages. Un contractant civil du ministère de la Défense a également été tué dans la bande de Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.