Inscription de 48 000 nouveaux électeurs depuis le scrutin d’avril
Rechercher

Inscription de 48 000 nouveaux électeurs depuis le scrutin d’avril

Les chiffres du bureau n'incluent pas les 570 000 Israéliens environ vivant à l'étranger, et qui ne devraient pas faire le voyage vers l'Etat juif pour voter

Des Israéliens déposent leur bulletin de vote dans l'urne d'un bureau de vote de Jérusalem, durant les élections législatives pour la 21e Knesset, le 9 avril 2019.(Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Des Israéliens déposent leur bulletin de vote dans l'urne d'un bureau de vote de Jérusalem, durant les élections législatives pour la 21e Knesset, le 9 avril 2019.(Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le Bureau central des statistiques a publié mardi les chiffres officiels concernant le nombre d’électeurs inscrits avant le scrutin du 17 septembre.

Environ 5,8 millions de personnes pourront ainsi se rendre aux urnes.

Sur ce total, 14 % sont âgés de 18 à 24 ans, 30 % de 25 à 39 ans, 31 % de 40 à 59 ans et 25 % de 60 ans et plus.

Depuis les élections du 9 avril, 48 000 électeurs supplémentaires ont été enregistrés, a noté le bureau, soit 0,8 % du total.

Sur ces électeurs éligibles, 79 % sont juifs, 16 % sont arabes et 5 % sont issus d’autres minorités, avec notamment des chrétiens non arabes et des immigrants non juifs originaires d’ex-Union soviétique.

La portion arabe de l’électorat est appelée à grandir, d’après les statistiques, la population arabe étant plus jeune : 38 % des Israéliens arabes sont âgés de moins de 18 ans contre 32 % parmi les Juifs.

Les chiffres du bureau n’incluent pas les 570 000 Israéliens environ vivant à l’étranger depuis une longue période, et qui ne devraient pas faire le voyage vers l’Etat juif pour voter. Israël ne pratique pas le vote par correspondance hormis pour les diplomates et autres émissaires officiels.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...