Intel accorde 5 M de $ d’investissements à une usine israélienne
Rechercher

Intel accorde 5 M de $ d’investissements à une usine israélienne

Le géant de l'informatique obtiendra 700 M de nis de la part du gouvernment, avec une option pour une subvention du même montant si d’autres investissements étaient réalisés

Wendell Brooks, vice-président d' Intel Corp.  et président d'Intel Capital s'exprime lors de l'Intel Capital Global Summit, le 8 mai 2018  (Autorisation)
Wendell Brooks, vice-président d' Intel Corp. et président d'Intel Capital s'exprime lors de l'Intel Capital Global Summit, le 8 mai 2018 (Autorisation)

Le géant américain du semiconducteur Intel Corp. a confirmé mardi ses plans d’investir 5 milliards de dollars (18 miliards de shekels) pour agrandir son usine de production à Kiryat Gat, d’ici 2020.

Dans le cadre d’un d’investissement massif – qui doit être approvué par les bureaux gouvernementaux compétents en Israël dans les prochaines semaines – Intel va acheter pour une valeur de plus de 3 milliards de shekels de produits à des fournisseurs locaux et ajouter environ 250 employés à son personnel dans des zones périphériques du pays dans les années à venir, a déclaré le ministère des Finances dans un communiqué par email.

Le projet pourrait ouvrir la voie à de futures modernisations technologiques du site, précisait le communiqué. C’est aussi un investissement stratégique important pour le pays et le premier investissement significatif d’une multinationale en Israël depuis la mise en place de la réforme fiscale du président Donald Trump, a expliqué le communiqué. La réforme rend l’installation aux Etats-Unis plus intéressante pour les entreprises américaines et internationales.

Dans le cadre du plan d’investissements, Intel doit recevoir une réduction fiscale de 5 % jusqu’à la fin 2017, tout comme une subvention gouvernementale de 700 millions de shekels. Si l’entreprise décidait d’un investissement stratégique supplémentaire pour moderniser en profondeur son usine d’un point de vue technologique, alors le géant américain pourrait recevoir une subvention supplémentaire de 700 millions de shekels. Les subventions doivent « inciter les entreprises à faire de futurs investissements qui sont supposés être significativement plus importants que les investissements passés de l’entreprise et plus hauts que les investissements actuels », notait le communiqué.

Le processeur 8th-Gen-Intel-Core-i3-8100 sera en vente dès le 5 octobre 2017 (Autorisation)

Le ministre des Finances Moshe Kahlon a dit avoir reçu le notification de la part du vice-président et du directeur général d’Intel Israël, Yaniv Garty, concernant l’approbation du plan d’investissements.

« Après deux années de travail intensif, l’équipe de la compagnie internationale a accepté notre proposition d’investir encore 18 milliards de shekels dans l’élargissement de l’activité de l’entreprise en Israël, a dit Kahlon dans le communiqué. C’est une excellente nouvelle pour l’économie, cela exprime la confiance dans le pays et nous place comme une économie mondiale de pointe ».

« Il y avait de la concurrence entre plusieurs pays pour les investissements d’Intel, a-t-il dit, et Israël a travaillé étroitement avec l’entreprise pour finaliser le plan d’investissements ».

« L’investissement qui sera appliqué au cours des deux prochaines années apportera un regain d’énergie dans la haute-technologie en zone périphérique et favorisera l’emploi », a déclaré Shai Babad, le directeur général du ministère, dans un communiqué.

Eli Cohen, le ministre de l’Economie et de l’Industrie, a déclaré que « le choix d’Intel de continuer à investir de manière significative en Israël est une expression importante de la confiance dans l’Etat d’Israël et dans l’économie israélienne. Nous voyons Intel comme un partenaire et son choix renouvelé d’investir en Israël renforce l’économie et l’emploi en Israël et nous nous attendons à ce que cette coopération continue aussi dans le futur. Plus de 320 entreprises étrangères opèrent en Israël et font une contribution significative à la croissante, à l’innovation, à l’exportation et à l’emploi ».

Le dernier investissement en date d’Intel s’inscrit dans la lignée d’une modernisation à hauteur de six milliards de dollars dans la même usine du sud d’Israël annoncée par l’entreprise en 2014 pour permettre la fabrication de la prochaine génération la plus avancée de puces informatiques, les puces de 10 nanomètres.

Depuis son implantation en Israël en 1974, l’entreprises américaine a réalisé des investissements cumulés et des acquisitions pour environ 35 milliards de dollars en Israël et est devenue le plus grand employeur du secteur privé dans l’industrie de la haute technologie, avec 11 000 employés.

L’année dernière, Intel a fait l’acquisition de l’entreprise de technologie de transport automatique Mobileye pour la somme astronomique de 15,3 milliards de dollars. Il y a environ 1 000 employés qui travaillent chez Mobileye. Intel dispose d’une usine de production à Kiryat Gat et de centres de recherche et de développement à Jérusalem, Petah Tikva et Haïfa.

En 2017, Intel a exporté des produits et services pour un total de 3,6 milliards de dollars depuis Israël, représentant 8 % des ventes totales de la haute technologie d’Israël, selon les données fournies par l’entreprise.

« Intel et Israël sont l’histoire d’un magnifique partenariat qui a commencé en 1974 quand l’Etat d’Israël a commencé à réaliser le rêve israélien », a déclaré Yaniv Garty, le vice-président d’Intel et directeur général d’Intel Israël dans un communiqué séparé mardi. Intel croyait dans le potentiel du jeune état et il a établi son premier centre de développement en dehors des Etats-Unis en Israël. Intel s’est développé de façon continue en Israël ce qui grandement contribué à la réussite d’Intel ».

Le fonds d’investissement d’Intel, qui s’occupe à la fois des investissement stratégiques et financiers dans des start-ups pour Intel Corp., a investi plus de 375 millions dans environ 80 start-ups israéliennes depuis le début de ses activités d’investissement en Israël en 1997. Des responsables de l’entreprise ont récemment déclaré au Times of Israël qu’ils voient des investissements importants dans les start-ups israéliennes pour 2018.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...