Intel confirme le projet d’usine de Kiryat Gat, estimé à 11 milliards de dollars
Rechercher

Intel confirme le projet d’usine de Kiryat Gat, estimé à 11 milliards de dollars

Le ministre des Finances dit que le programme devrait créer des milliers d'emplois dans le Sud ; le géant informatique demande à l'État un montant égal à 10 % de l'investissement

Usine d'Intel à Kiryat Gat (Autorisation)
Usine d'Intel à Kiryat Gat (Autorisation)

Intel a déclaré mardi qu’elle étendait ses activités en Israël, où les ministres du gouvernement ont annoncé que le fabricant américain de puces informatiques va investir près de 11 milliards de dollars dans une nouvelle usine.

« Intel a annoncé aujourd’hui qu’elle soumettra un plan d’affaires (business plan) au gouvernement israélien pour la poursuite des investissements dans le site de production de l’entreprise à Kiryat Gat », ont déclaré des représentants israéliens de Intel, dans un communiqué.

Daniel Benatar, directeur général de l’usine de production de la société à Kiryat Gat, a déclaré que le plan montre que l’entreprise de technologie « continue à démontrer la forte performance d’Intel Israël et nous continuons à être en tête en termes d’investissement économique et social des entreprises en Israël ».

Le géant de la technologie a dit qu’il ne ferait pas de commentaires sur les calendriers, les coûts et les aspects technologiques de ce projet.

Le ministre des Finances Moshe Kahlon a déclaré lundi soir avoir été informé par Intel de sa décision « d’investir 40 milliards de shekels supplémentaires, une décision sans précédent qui devrait créer des milliers d’emplois dans le sud ».

Moshe Kahlon dirige une réunion de faction au Parlement israélien, le 24 décembre 2018. (Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre de l’Economie Eli Cohen a déclaré qu’Intel avait choisi de « construire son usine la plus perfectionnée ici, en Israël ».

Un article paru lundi dans Globes indique que l’accord était subordonné à l’obtention par le géant américain de la technologie d’une aide importante de l’État, avec une subvention représentant 10 % de l’investissement.

En mai, Intel a confirmé son intention d’investir 5 milliards de dollars (19 milliards de shekels) dans l’extension de son usine de production de Kiryat Gat en Israël, où elle produit et développe certaines de ses puces informatiques les plus avancées, d’ici 2020. Dans le cadre du plan d’investissement, Intel devrait obtenir une subvention gouvernementale de 700 millions de shekels.

Selon le rapport, l’entreprise paie déjà un taux d’imposition réduit de 5 %, qui ne devrait pas être modifié dans le cadre de l’accord.

La société américaine est en train de passer du statut de fabricant de puces informatiques en silicium à celui de société centrée sur les données, avec des activités allant de la fabrication de puces au développement de dispositifs de sécurité dans les véhicules, les connexions téléphoniques sans fil, les drones et les technologies basées sur le cloud.

L’investissement de 11 milliards de dollars d’Intel dans l’économie israélienne serait l’un des plus importants jamais réalisés, surpassés seulement par l’achat par Intel du fabricant de logiciels automobiles Mobileye en 2017, pour 15 milliards.

Depuis son implantation en Israël en 1974, la société américaine a réalisé des investissements et des acquisitions totalisant quelque 35 milliards de dollars en Israël, en date de mai 2018, et est devenue le principal employeur du secteur privé dans l’industrie high-tech.

Des employés d’Intel dans l’usine de Kiryat Gat. (Autorisation)

Outre l’usine de fabrication de Kiryat Gat, dans le nord du Néguev, Intel possède des centres de R&D à Jérusalem, Petah Tikva et Haïfa.

Le géant de la Silicon Valley emploie actuellement 11 700 personnes en Israël dans son usine de Kiryat Gat et ses centres de développement à travers le pays, en plus des 1 170 employés de Mobileye, un fabricant de systèmes avancés d’assistance à la conduite qu’il a acheté en 2017 pour 15,3 milliards de dollars.

Les exportations d’Intel en provenance d’Israël ont atteint 4 milliards de dollars en 2018, selon la société.

Shoshanna Solomon et l’AFP ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...