Rechercher

Intel organise un concours pour aider à détecter le cancer de l’utérus

Intel et l'entreprise technologique israélienne MobileODT appellent les start-ups à développer des algorithmes pour effectuer un diagnostic via des images sur smartphone

Des Israéliens devant le logo de la société Intel (Crédit : Moshe Shai/Flash90)
Des Israéliens devant le logo de la société Intel (Crédit : Moshe Shai/Flash90)

Afin de tenter de sauver les vies de millions de femmes dans les pays du tiers-monde, le géant de la technologie Intel Corp. appelle les start-ups à trouver un algorithme qui puisse détecter et diagnostiquer le cancer du col de l’utérus depuis des images de smartphone.

L’entreprise a donc annoncé la tenue de son concours du test de dépistage du cancer du col de l’utérus en partenariat avec MobileODT. Toutes les start-ups ont jusqu’au 14 juin pour faire accepter leur dossier de candidature.

Intel et MobileODT demandent aux start-ups de trouver un algorithme qui permettra d’aider à diagnostiquer le cancer du col de l’utérus en analysant des images sur smartphone.

MobileODT, qui s’appelait auparavant MobileOCT, est une start-up israélienne qui utilise la technologie optique pour transformer un smartphone en outil mobile et facile d’utilisation pour détecter les cancers en prenant des photos en vue d’un diagnostic ou tout autre dessein analytique.

Elle a également développé des applications pour faire fonctionner ces dispositifs et les connecter avec des logiciels dans le nuage, permettant de fournir des consultations immédiates à distance pour les malades situés dans des régions du monde qui manquent d’accès direct à des spécialistes.

Un diagnostic correct aide à éviter des thérapies inefficaces et autorise les personnels de santé à renvoyer les patients vers des traitements plus avancés, ont indiqué les entreprises dans un communiqué conjoint.

Intel offre 100 000 dollars de prix aux trois premiers de ce concours, somme sur laquelle 50 000 dollars iront directement à la meilleure solution trouvée. De plus, Intel donnera un prix de 20 000 dollars au concurrent qui saura utiliser au mieux les outils mis à disposition par Intel dans le cadre de cette compétition.

Tous les participants auront accès au Deep Learning SDK d’Intel, un logiciel gratuit qui autorise les experts en méga-données à former des réseaux neuronaux – des réseaux artificiels qui imitent les méthodes d’apprentissage d’un réseau neuronal humain et qui servent d’outil pour l’apprentissage automatique. Le produit a été développé par l’unité d’analyse de méga-données israélienne d’Intel.

« Nous voulons défier les développeurs, les scientifiques de données et les étudiants pour le développement d’algorithmes relatifs à l’intelligence artificielle qui viendront aider à résoudre les graves problèmes de la vie réelle dans un certain nombre de domaines, notamment la médecine et les soins de santé », a déclaré Doug Fisher, vice-président et directeur général du Groupe israélien des Logiciels & services d’Intel.

« Ces développements aideront à prendre des décisions en temps réel en ce qui concerne la thérapie et offriront une première réponse aux femmes partout dans le monde qui ont besoin d’un diagnostic précoce de cancer du col de l’utérus ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...