Israël a riposté sur Gaza après un tir de roquette
Rechercher

Israël a riposté sur Gaza après un tir de roquette

L'armée israélienne a réagi à une roquette tirée depuis l'enclave palestinienne qui a atterri dans la région d'Eshkol

Un F-16 israélien se prépare au décollage, en juin 2010 (Crédit : Ofer Zidon/Flash90)
Un F-16 israélien se prépare au décollage, en juin 2010 (Crédit : Ofer Zidon/Flash90)

Israël a lancé tôt lundi une frappe aérienne sur la bande de Gaza en réponse à un tir de roquette sur le sud du territoire israélien, a annoncé l’armée dans un communiqué.

Les médias palestiniens de Gaza ont signalé les frappes un peu après 2H30, c’est-à-dire quelques heures après qu’une roquette a été tirée de la bande de Gaza dimanche soir qui a atterri dans un terrain désert dans le Conseil régional d’Eshkol, sans faire de victime ou de dommage, avait auparavant annoncé l’armée.

Aucun blessé n’a été signalé pour le moment.

« L’armée de l’air israélienne a visé un site terroriste du Hamas dans le nord de la bande de Gaza », a indiqué l’armée.

Le journal Al-Aqsa du Hamas a déclaré que les frappes aériennes israéliennes ont ciblé les sites des Brigades Qassam dans l’enclave palestinienne.

Plus tôt ce matin, les sirènes de raid aérien avertissant des tirs de roquettes ont été entendus à Nahal Oz et Alumim.

Aucun blessé ou des dommages n’ont été signalés. Il n’y a pas eu de revendications immédiates de la responsabilité pour ce tir par des groupes palestiniens.

Les forces de sécurité étaient à la recherche de la zone d’impact.

Un second lancement de roquette aurait échoué et n’a pas déclenché les alarmes.

Le 30 septembre, en réponse à un tir de roquette contre la ville d’Ashdod intercepté par le système antimissiles Dôme de fer, l’armée israélienne avait mené des attaques aériennes dans la bande de Gaza contre quatre camps d’entraînement des brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, qui étaient vides au moment de l’attaque aérienne.

Des sources de Tsahal ont affirmé qu’ils étaient persuadé que le tir faisait partie d’une lutte de pouvoir interne entre le groupe terroriste du Hamas et des groupes salafistes plus petits.

L’incident intervient alors que les tensions sont à leur comble à Jérusalem et en Cisjordanie après une série d’attaques terroristes mortelles, dont la dernière s’est produite samedi soir dans la Vieille Ville, au cours de laquelle un Palestinien a poignardé à mort deux hommes israéliens, et grièvement blessé la femme et l’enfant de l’une des victimes.

Israël a fait face à des tirs sporadiques de roquettes de la bande de Gaza depuis l’instauration du cessez-le-feu depuis avec le Hamas en août 2014, mettant fin à une guerre de 50 jours.

Des salafistes se disant liés à l’organisation djihadiste Etat islamique (EI) ont revendiqué les récents tirs de roquettes mais Israël tient le mouvement terroriste du Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, pour responsable de ces incidents.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...