Israël a vendu 5,7 milliards de dollars de matériel militaire en 2015
Rechercher

Israël a vendu 5,7 milliards de dollars de matériel militaire en 2015

Les industries de la défense ont enregistré une légère hausse par rapport à 2014. Près de 50 % des contrats viennent d’Asie et du Pacifique

F-16D de l'armée de l'air israélienne , le 28 juin 2010. Ilustration. (Crédit : Ofer Sidon/Flash90)
F-16D de l'armée de l'air israélienne , le 28 juin 2010. Ilustration. (Crédit : Ofer Sidon/Flash90)

Les contrats d’exportations militaires d’Israël ont dépassé les 5,7 milliards de dollars en 2015, une légère hausse par rapport à l’année dernière, a annoncé le ministère de la Défense mercredi.

Bien que fin 2015, les chefs des quatre plus grandes entreprises de la défense d’Israël aient annoncé redouter une chute des exportations, les ventes ont légèrement augmenté par rapport à l’année précédente.

Les industries de la défense israéliennes avaient signé des accords pour une valeur de 5,66 milliards de dollars en 2014, en forte baisse par rapport aux 6,5 milliards de dollars de 2013.

« A la fin d’une année de défis, et grâce à des efforts de travail conjoints, nous avons réussi à conserver le niveau des contrats signés à un niveau stable », a déclaré Mishel Ben Baruch, chef de la Direction de la corporation internationale de défense.

La plus grande partie des exportations militaires se concentrait sur la mise à jour de systèmes pour avions et de l’aéronautique, dont 14 % de nouveaux contrats, puis, pour 12 %, sur des systèmes électroniques et de radars et enfin, avec 11 %, sur les drones.

La majorité des exportations allait vers l’Asie et le Pacifique, représentant près de 50 % des recettes totales, soit 2,3 milliards de dollars. L’Europe est en deuxième position, à 1,6 milliard, selon les chiffres spécifiques donnés par le Directoire.

Parmi les accords d’armes de haute technologie, on retrouvait la vente d’Israël à l’Inde de 10 drones armés Heron pour 400 millions de dollars.

Les données sur les ventes d’armes d’Israël sont arrivées un jour après que l’Institut international de recherche pour la paix de Stockholm a publié un rapport international qui expliquait que les dépenses militaires mondiales ont augmenté en 2015 jusqu’à 1,700 milliards de dollars, la première augmentation depuis des années, à cause des conflits. On retrouve ainsi la lutte contre le groupe de l’État islamique, la guerre au Yémen menée par l’Arabie Saoudite et les peurs portant sur l’Iran.

Les dépenses d’Israël ont augmenté de 2,6 % lors de la dernière décennie, mais ont baissé par rapport à son PIB sur la même période de 7,5 % à 5,4 %. La hausse constante du budget militaire israélien classe le pays à la 15e position mondiale en 2015, avec 16,1 milliards de dollars.

Le ministère de la Défense note que 2015 a été une année défavorable à l’industrie mondiale de la défense, à cause de « la chute du prix du pétrole » et d’un marché des changes défavorable, mais prévoit que ses exportations resteront stables en 2016.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...