Israël apporte de l’aide à Chypre pour lutter contre les graves feux de forêts
Rechercher

Israël apporte de l’aide à Chypre pour lutter contre les graves feux de forêts

Jérusalem répond à l'appel de la nation insulaire voisine et livre également du matériel anti-feu

Un incendie dans la région montagneuse de Larnaca, à Chypre, le 3 juillet 2021. (Crédit : AP Photo/Petros Karadjias)
Un incendie dans la région montagneuse de Larnaca, à Chypre, le 3 juillet 2021. (Crédit : AP Photo/Petros Karadjias)

Quatre avions bombardiers d’eau israéliens ont été envoyés ce dimanche à Chypre pour aider à combattre l’important incendie qui sévit dans la région montagneuse de l’île de la Méditerranée orientale, qui a forcé l’évacuation d’au moins sept villages.

Le Premier ministre Naftali Bennett a donné son accord samedi soir, dans un communiqué du gouvernement, citant les « liens étroits entre Israël et Chypre, en particulier en matière d’assistance mutuelle en cas de crise ».

Israël enverra également du matériel anti-feu, selon la déclaration conjointe du bureau du Premier ministre, du ministère des Affaires étrangères et du ministère de la Sécurité publique.

Le communiqué indique également que le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid s’est entretenu avec son homologue chypriote Nikos Christodoulides et a promis qu’Israël « fera tout ce qui est en son pouvoir pour aider Chypre à reprendre le contrôle des événements ».

L’annonce est intervenue après que Chypre a demandé samedi une aide d’urgence à Israël et à l’Union européenne pour lutter contre le grave feu de forêt.

Le ministre chypriote de l’Environnement, Costas Kadis, a déclaré à la chaîne de télévision publique CyBC que le feu avait ravagé « d’énormes étendues de forêt » et des propriétés privées près du village d’Arakapas, dans la chaîne de montagnes de Troodos.

Un incendie dans la région montagneuse de Larnaca, à Chypre, le 3 juillet 2021. (Crédit : AP Photo/Petros Karadjias)

Le président chypriote Nicos Anastasiades a déclaré sur Twitter qu’il s’agissait d’une « journée très difficile pour Chypre » et que « l’ensemble de l’appareil d’État » avait été mobilisé pour aider à combattre le brasier que des vents violents ont attisé sur plusieurs fronts dans un terrain difficile et vallonné.

« La principale priorité est d’éviter toute perte de vie humaine », a déclaré M. Anastasiades.

Les vidéos montrent des maisons en flammes et d’énormes panaches de fumée brune qui masquent le soleil. Les habitants d’Arakapas, qui ont aidé les pompiers à lutter contre l’incendie, ont déclaré à la CyBC que le feu se déplaçait beaucoup trop rapidement dans les zones boisées pour être maîtrisé.

Le feu a coupé l’électricité dans au moins huit villages.

Le porte-parole du gouvernement chypriote, Marios Pelekanos, a indiqué que la Grèce enverrait deux avions bombardiers d’eau et a confirmé qu’Israël envoyait également ses avions. Il a ajouté que quatre autres avions avaient été demandés par le biais du mécanisme de protection civile de l’UE.

Des habitants de villages observent un incendie dans la région montagneuse de Larnaca, à Chypre, le 3 juillet 2021. (Crédit : AP Photo/Petros Karadjias)

M. Pelekanos a déclaré que les équipes de pompiers resteront en service toute la nuit, quand les vents on tendance à se calmer, facilitant ainsi la lutte contre l’incendie.

Il a ajouté que les drones de la Garde nationale chypriote cartographiaient toute l’étendue du brasier afin d’identifier les fronts auxquels les équipes de pompiers devront donner la priorité. Les autorités fourniront un hébergement aux personnes qui ont perdu leur maison.

Le responsable grec Nicholas Hardalias a indiqué sur son compte Twitter que la Grèce « se tient aux côtés de Chypre » et que deux Canadair CL-415 sont en route.

La fumée d’un incendie dans la région montagneuse de Larnaca, près du village de Mosfiloti, le 3 juillet 2021. (Crédit : AP Photo/Petros Karadjias)

Une responsable de la défense civile, Olivia Michaelidou, a déclaré à l’agence de presse chypriote que deux autres avions devraient arriver d’Italie.

Quatre avions chypriotes de lutte contre les incendies ont été rejoints par des hélicoptères de la Garde nationale chypriote, de la police et des forces britanniques basées sur deux bases militaires britanniques sur l’île pour aider à repousser le feu dans des zones reculées que les équipes au sol avaient du mal à atteindre.

Un porte-parole de la Garde nationale chypriote a déclaré que des camions-citernes de l’armée avaient également été mis à contribution pour aider les pompiers.

Le porte-parole des services d’incendie, Andreas Kettis, a déclaré que l’ensemble du corps des pompiers chypriotes avait été mobilisé et que tous les pompiers qui n’étaient pas en service avaient été rappelés pour aider.

La police a déclaré qu’elle avait arrêté un homme de 67 ans dans le cadre de l’enquête sur la cause de l’incendie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...