Israël arrête des responsables du Hamas lors d’un raid en Cisjordanie
Rechercher

Israël arrête des responsables du Hamas lors d’un raid en Cisjordanie

Ahmed Attoun rejoint 13 autres législateurs palestiniens en détention en Israël ; Le porte-parole du groupe terroriste de Gaza également arrêté près de Ramallah

Des étudiants palestiniens soutenant le Hamas pendant un rassemblement de campagne électorale pour le conseil de l'université de Bir Zeit, près de Ramallah, en Cisjordanie, le 26 avril 2016. (Crédit : Abbas Momani/AFP)
Des étudiants palestiniens soutenant le Hamas pendant un rassemblement de campagne électorale pour le conseil de l'université de Bir Zeit, près de Ramallah, en Cisjordanie, le 26 avril 2016. (Crédit : Abbas Momani/AFP)

Les forces de sécurité israéliennes ont arrêté un parlementaire palestinien et un porte-parole du groupe terroriste du Hamas dans la ville de Ramallah, en Cisjordanie, mercredi matin, ont rapporté des médias en hébreu et en arabe.

Ahmed Attoun, législateur du Hamas et membre du Conseil législatif palestinien, a été arrêté par des soldats israéliens dans sa maison d’al-Bireh.

Le porte-parole du Hamas, Fayez Abu Wardeh, a également été arrêté dans sa maison à Ramallah pendant la nuit.

Originaire de Jerusalem Est, Attoun avait déjà été arrêté par Israël pour son implication politique avec le Hamas et avait été exilé en Cisjordanie après sa libération de prison un an plus tard, en 2011. Il a rejoint 13 autres législateurs palestiniens actuellement sous détention israélienne, selon les rapports.

Dans une déclaration, l’armée israélienne a affirmé avoir arrêté des suspects recherchés pour des infractions liées à la sécurité dans les villes de Qalandiya, al-Bireh et Hebron, et les trois ont été mis en garde à vue pour être interrogés. Il n’était pas précisé si Attoun et Abu Wardeh figuraient parmi les trois.

L’une des personnes arrêtées est soupçonnée d’avoir lancé des pierres sur des véhicules sur des routes de Cisjordanie et de participer à des manifestations violentes contre les troupes israéliennes, a déclaré l’armée.

Le mois dernier, Israël a arrêté la députée du Hamas, Samira Halayka, dans la ville d’Hébron, en Cisjordanie. Le Shin Bet avait alors confirmé l’arrestation d’Halayka, mais n’avait pas précisé de quelles accusations elle faisait l’objet.

Le groupe terroriste basé à Gaza avait remporté une majorité de sièges lors des élections législatives palestiniennes de 2006, déclenchant un clash violent avec le Fatah, parti du président de l’autorité palestinienne Mahmoud Abbas, son rival politique et les dirigeants de Cisjordanie.

Au fil du temps, les tentatives de réconciliation ont échoué à plusieurs reprises. Plus tôt cette année, l’AP a déclaré que les élections locales en Cisjordanie et à Gaza, différées à plusieurs reprises, auraient lieu le 13 mai prochain.

Selon les sondages locaux d’opinion et les experts politiques, le Hamas – qui jouit d’une popularité inhabituelle en Cisjordanie et reste bien soutenu à Gaza – devrait remporter des victoires importantes dans les élections.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...